Mariatou Koné à Boundiali : « Une femme économiquement autonome est un atout pour le bien-être de la famille »

  • Source: : Web-News | Le 28 mai, 2018 à 15:05:04 | Lu 512 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

photo d'illustration

Les femmes de Boundiali exhorté à mener des activités génératrices de revenus en vue d’impulser leur autonomisation

« Une femme économiquement autonome est un atout supplémentaire pour le bien-être et la paix au sein de la famille », a déclaré le 27 mai 2018, à Boundiali, le Pr Mariatou Koné, ministre de la Famille, de la Protection de l’Enfant et de la Solidarité (Mpes).

Poursuivant, elle a encouragé les femmes du département de Boundiali et au-delà, toutes les femmes de Côte d’Ivoire, à souscrire aux différents fonds  qui vous sont consacrés. Ce sont entre autres le fonds d’appui aux femmes de Cote d’Ivoire (Fafci) de la Première dame de Côte d’Ivoire  Dominique Ouattara et du fonds femme et développement logé au ministère de la femme.

C’était à l’occasion de la traditionnelle célébration des «mamans» initiée par l’association des femmes de Boundiali dont la Ministre Mariatou Koné est la  marraine. Une activité qui a enregistré la présence du corps préfectoral  ainsi que plusieurs  autorités politiques et administratives de la région de la Bagoué dont le Président du Conseil Régional, Siama Bamba.

Selon Erica Gonbagui, présidente de cette association, il était question au-delà du volet festif de cette célébration, de réunir les femmes du département de Boundiali en vue de prôner la cohésion sociale et le vivre ensemble. Il s’agissait également de les exhorter à mener des activités génératrices de revenus en vue d’impulser leur autonomisation ; d’où le choix du Professeur Mariatou Koné, Ministre en charge  de la cohésion sociale, de la promotion et de l’autonomisation de la femme.

« Porteuses de vie, nous sommes les premières préoccupées par l’union, l’entente et la cohésion sociale  car quand il y a la paix, nos cœurs sont en paix. J’exhorte aussi mes sœurs à investir tous les secteurs d’activités en tournant le dos à tout ce qui déshonore la femme », a t- elle affirmé.

Par ailleurs, ce rendez-vous rythmé par des sketchs, des ballets et des poèmes a permis de primer les plus beaux bébés à l’issue d’un concours. Objectif : encourager les femmes porteuses de bébé de cette localité à fréquenter les centres de santé pour le suivi de leur grossesse.

Au terme de la cérémonie, de nombreuses  « mamans » sont reparties avec des cadeaux  composés essentiellement de pagnes. L’étape de Boundiali intervient après celle de la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan (Maca) où la Ministre Mariatou Koné a offert  des  vivres et non vivres aux  femmes détenues.

 

Auteur: fratmat.info - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  

Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]