Mutinerie en Cote d'ivoire: Le chef d'Etat Major menace et appelle à la "discipline"

  • Source: : Web-News | Le 13 mai, 2017 à 10:05:20 | Lu 1067 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Mutinerie en Cote d'ivoire: Le chef d'Etat Major menace et appelle à la "discipline"

Le chef d’état-major des armées (CEMAG) de Côte d’Ivoire, le général de division Touré Sékou, a invité vendredi l’ensemble des militaires à respecter le cadre réglementaire de travail et à faire preuve d’une grande discipline.

Dans une déclaration faite sur le plateau du journal télévisé de RTI1, le général de division Touré Sékou a prévenu que tout militaire se livrant à des « actes répréhensibles » s’expose à des sanctions « sévères » telles que prévues par le règlement de discipline générale.

Le patron de la « Grande muette » a déploré les tirs entendus dans plusieurs casernes à l’intérieur du pays et à Abidjan. Il a dit regretter que certains soldats se désolidarisent de leurs camarades des contingents et de l’ensemble de leurs frères d’armes pour perpétrer des actes « peu honorables de défiance à l’autorité » continuant de perturber la quiétude des populations depuis la nuit de jeudi.

Le général de division Touré Sékou a confié que, dans le cadre de la recherche de solutions aux différentes préoccupations exprimées par les soldats en janvier, différentes rencontres ont eu lieu entre ceux-ci et la société civile, la hiérarchie militaire et les autorités politiques.

« D’abord avec les guides religieux à Bouaké, ensuite à la grande mosquée de la Riviera, le 05 mai dernier avec la hiérarchie militaire, à l’État-major des armées le même jour, avec le ministre auprès du président de la République chargé de la Défense le 09 mai et enfin avec le président de la République, chef suprême des armées, le 10 mai 2017 », a indiqué le CEMAG des Forces armées de Côte d’Ivoire (FACI).

Jeudi, lors d’une rencontre devant le président de la République, les soldats mutins, ont « dans un élan patriotique volontairement » décidé de renoncer à toutes revendications d’ordre financier. En retour le président de la République a donné instruction pour la mise en œuvre effective de la loi de programmation militaire qui prend en compte les préoccupations des armées dans leur entièreté, signale-t-on.
(AIP)


Auteur: AIP - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  

Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]