Paiement des épargnes des Policiers : le collectif des retraités lance un appel au calme

  • Source: : Abidjan.net | Le 12 mars, 2019 à 06:03:12 | Lu 211 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Paiement des épargnes des Policiers : le collectif des retraités lance un appel au calme

Le collectif des retraités de la Police Nationale lance un appel au calme et à la raison aux policiers retraités en fin de contrats EFC (Entraide de fin de carrière) et PEP (Plan d’épargne plus) et leur demande de s’abstenir de tous mouvements de rue ou d’action non autorisés et de garder l’écoute. Voici le message qui traduit la position du collectif des retraités de la police nationale par la voix de son porte-parole et délégué, l’Adjudant-Chef, Zouzou Zoblé, face à une rumeur invitant les retraités à une marche de protestation et un sit-in à la cathédrale Saint-Paul le mardi 12 mars 2019.

Au terme de la rencontre d’échanges d’informations qui s’est tenue dans la matinée de ce lundi 11 mars, au siège du FPPN, avec la direction générale du FPPN (Fonds de prévoyance de la police nationale), le collectif des retraités de la police a fait le constat que cette rumeur est sans aucun fondement et relève d’une manœuvre de déstabilisation.

La raison essentielle de cette entreprise est de réclamer le paiement intégral des épargnes facultatives arrivées à échéance depuis plusieurs années pour certains et décembre 2018 pour d’autres. Face à la gravité de cette rumeur qui fait état de ce que l’Etat aurait mis à la disposition du FPPN, plus de 1 milliard 8 F CFA pour le règlement définitif des arriérés de remboursement des cotisations EFC et PEP.

Le collectif qui entretient depuis janvier 2019 de très bons rapports avec la direction générale du FPPN voudrait ici dégager sa responsabilité dans cette entreprise qui nbe saurait honorer ses auteurs. Par ailleurs, le Collectif des retraités de la Police Nationale a affirmé son soutien au DG dans la mise en œuvre du plan d’apurement des passifs du FPPN tel qu’il est prescrit par le Conseil d’administration, tout en lui demandant de tenir cette cadence jusqu’à apurement de la dette relative aux fins de contrats EFC et PEP.

Une autre doléance du Collectif, c’est que le Gouvernement doit faire droit aux actions récursoires introduites par le Conseil d’administration relativement au remboursement des sommes dépensées par le FPPN pour la prise en charge des policiers blessés ou malades à l’occasion des opérations commandées de police.

 

Auteur: - Abidjan.net


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  

Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]