Sport

Ahmad Ahmad: «Une dizaine de pays africains peuvent se qualifier pour le Mondial»

  • Source: : Web-News | Le 09 janvier, 2020 à 13:01:21 | Lu 1135 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Ahmad Ahmad: «Une dizaine de pays africains peuvent se qualifier pour le Mondial»

Sadio Mané a été sacré meilleur joueur africain. La CAF a délivré, mardi 7 janvier, ses trophées à Hurghada, en Égypte. L’instance dirigeante du ballon rond sur le continent lance ainsi sa nouvelle année. 2019 aura été riche en difficultés pour la Confédération africaine et son président, le Malgache Ahmad Ahmad : relocalisation de la CAN, finale de Ligue des champions chaotique… Les polémiques ont été nombreuses, au point de pousser la Fifa à intervenir !

L’Afrique a célébré ses talents. On a du mal à comprendre que l’Afrique n’ait pas franchi le premier tour de la dernière Coupe du monde quand on voit qu’elle abrite en son sein des joueurs magnifiques à voir jouer…

Ahmad Ahmad : Tous les pays qui gagnent la Coupe du monde ou qui arrivent aux demi-finales de la Coupe du monde, tous ces pays-là ce sont des pays qui ont participé au moins avec les mêmes générations à deux, trois Coupes du monde. Donc, il faut une stabilité. Je pense qu’il y a à peu près une dizaine de pays africains qui peuvent se qualifier pour la Coupe du monde. Posons la question : si nous voulons vraiment aller de l’avant pour un pays et un continent qui a 54 pays avec 12 peut-être, 13 pays qui peuvent se mesurer s’ils jouent deux Coupes du monde à la fois, trois Coupes du monde à la fois, soyez rassuré, c’est un autre niveau du football qu’on verra.

En attendant la prochaine Coupe du monde, il y a une Coupe d’Afrique des Nations (CAN) chez les hommes en 2021 qui se tiendra au Cameroun. Elle ne se discutera pas en été. Les nouvelles dates sont très attendues. Quand vont-elles être connues ?

On saura ça le 15 janvier, au soir. On terminera la réunion. Et nous allons prendre les décisions. C’est pour cela qu’on vient au Cameroun se réunir avec la partie camerounaise, avec le gouvernement camerounais, et avec les représentants des parties prenantes du football africain.

Si vous reveniez à une CAN en hiver, est-ce que ce serait un peu un désaveu quelque part ? Cela a été l’une de vos réformes phares de déplacer la CAN en été.

L’été au Nord, ce n’est pas l’été en bas de l’Équateur.

Revenir aux anciennes dates ?

J’avais toujours dit, nous sommes obligés d’être flexibles au vu des réalités africaines.

Il y a aussi ce Mondial des clubs de la Fédération internationale de football association (Fifa), élargi. Une nouvelle formule de 2021 qui serait rentré un petit peu en concurrence avec la CAN. Globalement, le calendrier international est de plus en plus chargé. N’est-il pas de plus en plus difficile pour une compétition aussi prestigieuse que la CAN d’exister, d’avoir vraiment toute sa place ?

Il y a toujours un arrangement. Il y a toujours des discussions. Nous avons participé à ces discussions. Nous avons pris cette décision ensemble avec la Fifa, parce que nous savons qu’il y a toujours un arrangement qu’on peut faire.

2020 pour la prochaine CAN féminine. Le Congo-Brazzaville n’est plus le pays organisateur. Quand et par qui va-t-il être remplacé ?

Il y a deux candidats déjà : la Guinée équatoriale et le Nigeria, qui ont envoyé leur candidature. À la prochaine session du comité exécutif, nous désignerons.

Encore plus proche, le Championnat d'Afrique des Nations de football, CHAN 2020 au Cameroun, avant la CAN 2021.La Tunisie aurait déclaré son forfait prétextant un calendrier trop lourd. La Tunisie qui a déjà remporté la compétition, la Tunisie qui abrite l’un des meilleurs championnats. Est-ce que c’est un coup dur et quelles sont les suites de ce forfait ?

C’est le droit de chacun et il y a des dispositions réglementaires.

Une sanction forte, une suspension ?

C’est la Commission de discipline qui va se prononcer.

Et en remplacement ?

D’habitude, c’est toujours le pays qui a joué contre cette équipe à la fin.

Donc, la Libye, éventuellement.

Vous dites la Libye. La Libye aussi a gagné déjà cette compétition.

L’audit qu’effectue la Fifa pour aider la CAF à gérer ses affaires depuis plusieurs mois prend bientôt fin. Le mandat de la secrétaire générale de la Fifa, Fatma Samoura, qui a été donc détachée, va-t-il être reconduit ?

Il y aura un rapport d’évaluation. Le comité exécutif analyse avec la Fifa et prennent la décision. En tout cas, d’une manière générale, ça a apporté beaucoup.

Oui. Est-ce qu’on peut faire un bilan de ce que certains observateurs ont estimé être une mise sous tutelle après une année 2019 difficile pour la CAF ?

C’est la CAF qui a fait l’appel à candidatures. Donc, n’occultons pas les réalités.

Quels chantiers pour 2020. La dernière année pleine de votre premier mandat à la tête de la CAF ?

Il y aura les qualifications de la CAN, il y aura les qualifications de la Coupe du monde qui commencent déjà. Il y aura le Chan que vous avez énoncé. Il y aura les compétitions de jeunes. Il y aura la Coupe d’Afrique des Nations des femmes qui passent de 8 équipes à 12 maintenant. Mon chalenge, c’était le changement. Et aujourd’hui, beaucoup de choses ont évolué.


Auteur: rfi - Web-News

Articles similaires


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  

Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]