Sport

'Être forcé de prendre sa retraite à 28 ans a été un coup dur'

  • Source: : Web-News | Le 09 janvier, 2020 à 11:01:35 | Lu 9142 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

'Être forcé de prendre sa retraite à 28 ans a été un coup dur'

Imaginez que vous ayez la même routine dès l'âge de neuf ans - vous vous réveillez, vous vous entraînez et vous vous préparez pour le prochain match - et que tout cela vous soit soudainement interdit.

 C'est le cas de l'ancien footballeur de Ligue 2 Fraser Franks. Il a joué pour l'AFC Wimbledon, Stevenage, Luton Town et Newport County, mais a dû prendre sa retraite l'an dernier en raison d'un problème cardiaque. 


  "C'était complètement inattendu. J'ai joué un mardi soir et après le match, j'ai eu des douleurs à la poitrine, puis j'ai été transporté d'urgence à l'hôpital", se rappelle-t-il. "C'était la fin de mon temps sur le terrain", dit-il à Radio 1 Newsbeat. "L'identité est l'un des plus grands combats pour un footballeur qui prend sa retraite", a écrit M. Fraser sur son blog personnel. "Vous avez toujours été connu comme le footballeur. Chaque personne qu'on vous a présentée, vos amis, votre famille, lors de vos rencontres, on vous considère comme le footballeur", explique-t-il. 


  "Vous n'avez jamais pensé qu'à une chose que vous vouliez être et maintenant vous ne pouvez plus le faire, alors quelle est la suite ?", demande l'ancien footballeur. Fraser dit qu'il a commencé son blog pour sensibiliser les joueurs retraités à la santé mentale et briser les stigmates qui y sont associés. 


  "C'est une carrière épuisante sur le plan mental, avec des hauts extrêmes et autant de bas extrêmes", dit-il. "Vous pouvez passer de héros à zéro en quelques jours très rapidement et de l'extérieur, les gens ne voient pas toujours à quel point le jeu peut être brutal mentalement par moments," confesse l'ancien footballeur. 


 Malgré les difficultés qu'il a rencontrées pendant sa retraite, Fraser dit qu'il se sent chanceux. "J'ai un excellent système de soutien. Ma première fille est née deux mois après ma retraite, ce qui m'a permis de me concentrer et de me réjouir," reconnait-il. Et il étudie maintenant le sport et la direction d'entreprise à l'université. 


  "J'ai une vision claire de ce que je veux faire, c'est-à-dire aider les jeunes joueurs qui souffrent de problèmes de confiance, en essayant simplement de maximiser leur potentiel", explique-t-il.

Auteur: Bbc Afrique - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  

Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]