Samedi 18 Mai, 2024 - 11:59 PM / Abidjan +33
Samedi 18 Mai, 2024 - 11:59 PM / Abidjan +33
Sport

Le Real Madrid renverse Liverpool dans un 8e de finale aller de Ligue des champions fantastique

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
Le Real Madrid renverse Liverpool dans un 8e de finale aller de Ligue des champions fantastique
Après avoir encaissé deux buts en moins d'un quart d'heure à Anfield, le Real Madrid a renversé la rencontre dans un 8e de finale aller de Ligue des champions superbe (5-2), ce mardi.

Le match : 2-5Si certains fans hésitaient à regarder le rafraîchissant Francfort-Naples plutôt que l'énième classique européen entre Liverpool et le Real Madrid, ceux qui ont opté pour le charme de l'ancien n'ont pas été déçus. 

Le 8e de finale aller de Ligue des champions entre les deux finalistes de l'édition 2021-2022 a été gigantesque, dans l'intensité, le jeu et le scénario. Comme en juin dernier, le Real Madrid a levé les bras à la fin, à la différence majeure que cette fois, l'équipe aux 14 couronnes européennes a décroché un succès franc, indiscutable et historique (5-2), pour faire un grand pas vers les quarts de finale.


Lors de la finale du Stade de France, Liverpool avait fini avec les yeux rougis, au bout d'un match à 24 tirs tentés pour aucun transformé. 

Ce mardi, les Reds ont cru conjurer le mauvais sort, avec une entame tonitruante, magnifiée par une ouverture du score magique signée Darwin Nunez, d'une Madjer sur un ballon délicieux de Mohamed Salah (4e). 

L'Egyptien, si souvent frustré contre le Real, a même fait le break rapidement sur une erreur de Courtois (14e, voir ci-dessous), pour récompenser des transitions tranchantes de Liverpool.

Mieux en Championnat, avec deux succès de rang contre Everton (2-0) et Newcastle (2-0), les Reds ne s'attendaient alors par à la déferlante qui allait suivre. Grand habitué aux renversements fous ces dernières saisons, le Real Madrid en a ajouté un de plus à sa collection, peut-être le plus violent.

 Le doublé de l'exceptionnel Vinicius Junior (21e, 36e) a en effet changé l'atmosphère à Anfield. Déstabilisé, proche de craquer avant la pause et même sauvé par un tacle de Robertson sur Rodrygo (45e+1), Liverpool s'est mis à bégayer techniquement, face au quadrillage parfait de l'équipe de Carlo Ancelotti, dominante dans tous les secteurs, avec un Luka Modric encore royal.

Comme à chaque fois que la musique européenne se fait entendre, le Real Madrid a allié une force de frappe incroyable à une efficacité redoutable, surtout après la mi-temps. 

Eder Militao a placé une tête imparable dans une défense désorganisée pour donner l'avantage au Real (47e), avant le doublé de la fin du suspense du patron Karim Benzema. Après une combinaison avec Rodrygo, le Ballon d'Or a trompé Alisson avec la complicité d'une déviation de Joe Gomez (55e), avant de crocheter le gardien brésilien et le même Gomez à l'issue d'une transition tranchante (67e). K.-O. debout, Liverpool a baissé en intensité, et la leçon reçue ce mardi lui donne peu d'espoir au retour.

Le joueur : Vinicius Junior, le cauchemar recommenceAlors que la science a prouvé que les taureaux n'avaient rien de particulier contre la couleur rouge, contrairement à de vieilles croyances, il semble que Vinicius Junior, lui, soit vraiment transcendé dès qu'il voit un maillot de Liverpool. Auteur de son premier doublé en Ligue des champions contre les Reds lors d'un quart de finale aller en avril 2021 (3-1), unique buteur et héros de la finale gagnée par le Real en juin dernier (1-0), le Brésilien a encore joué le rôle de bourreau face à l'équipe de Jürgen Klopp.

Sa superbe frappe placée dans le petit filet opposé, après un une-deux astucieux avec Karim Benzema, a totalement relancé le Real (21e). Après avoir buté sur Alisson d'un nouveau tir vicieux (30e), le Brésilien a ensuite profité d'une énorme erreur de son compatriote pour égaliser ensuite (36e, voir ci-dessous). 

Proche de la passe décisive vers Rodrygo (45e+1), l'intenable Vinicius a aussi obtenu le coup-franc du 3-2, sur une énième accélération, et c'est encore lui qui a servi Benzema sur le cinquième but. Une partie énorme.

Le fait : Courtois-Alisson, une boulette partoutQui aurait pu prédire que les deux meilleurs gardiens de 2022 allaient s'accorder pour passer au travers en même temps, dans l'un des plus gros chocs du début de la nouvelle année ? 

Epoustouflant en finale de la Ligue des champions contre les Reds en juin, Thibaut Courtois a fauté le premier. Sur une passe en retrait de Dani Carvajal, le Belge a effectué un horrible contrôle du genou pour offrir la balle de break à Mohamed Salah (14e).

Anfield a copieusement chambré l'épouvantail du Stade de France, avant de s'arrêter net à la 36e minute lorsque son chouchou, Alisson, a connu le même moment de détresse. 

Servi par une passe en retrait de Joe Gomez, le Brésilien a dégagé le ballon droit sur Vinicius Junior, qui venait le presser et a marqué l'un des buts les plus simples de sa jeune carrière.
Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR