Mangala, joueur positif au coronavirus se confie : "Je pensais que c'était une blague"

  • Source: : Web-News | Le 17 mars, 2020 à 12:03:02 | Lu 286 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Mangala, joueur positif au coronavirus se confie : "Je pensais que c'était une blague"

Testé positif au coronavirus, Eliaquim Mangala (29 ans) explique comment il a appris la nouvelle alors qu'il se sentait bien. Il appelle le grand public à la plus grande prudence et au respect des consignes de confinement. Eliaquim Mangala (29 ans) ne s'y attendait pas.

 Il était en excellente forme au moment de passer des tests pour détecter le coronavirus. Et ceux-ci se sont révélés positifs pour lui, comme pour 35% du personnel de son club, le FC Valence. Depuis, l'international français est en quatorzaine chez lui, où il évite de croiser sa famille en restant à son étage.


  "Vendredi, au club, on nous a fait faire des tests, explique-t-il dans L'Equipe. (...) Moi j’avais zéro symptôme, j’étais comme d’habitude. Donc, quand dimanche matin le doc m’a dit que j’étais positif, j’étais choqué, au départ je pensais que c’était une blague. Mais quand il m’a parlé des mesures de confinement, du délai de quatorze jours, du fait que je devais éloigner mes enfants, j’ai compris que ça n’en était pas une." 


Depuis, il poursuit même les exercices de maintien physique concoctés par le staff valencian. "Avec un masque, je sors dans mon jardin pour continuer à m’entraîner, détaille l'international français (8 sélections). Et puis ensuite, je regarde des documentaires, des films, je joue à la console. Il y a Netflix, je lis aussi." "Même si tu n’as pas de symptôme, tu es un danger" 


Le défenseur appelle le grand public au respect des consignes de confinement pour éviter de propager le Covid-19. "S’il y a des cas comme moi, c’est-à-dire des gens qui sont porteurs et qui n’ont aucun symptôme, cela signifie qu’il y en a d’autres, souligne-t-il. Et quand je vois les images des restaurants, des parcs, je me dis qu’il y a un problème. Les gens doivent prendre conscience que même si tu n’es pas forcément un danger pour toi, tu peux l’être pour les autres. Pour les parents, les grands-parents. Ou même les plus jeunes. Tout le monde n’a pas la chance d’avoir un système immunitaire performant. Potentiellement, tout le monde est un risque. Même si tu n’as pas de symptôme, tu peux être un danger, tu es un danger. J’en suis l’exemple." "Ce qui arrive depuis plusieurs semaines en Italie, ça arrive chez nous, conclut-il. On n’est pas dans une blague là!"

Auteur: Seneweb - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  

Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]