Mondial 2018: l’arbitre d’Afrique du Sud-Sénégal suspendu, le match sera rejoué

  • Source: : Web-News | Le 07 septembre, 2017 à 11:09:54 | Lu 187 fois | 1 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

image d-illustration

La Fédération internationale de football (FIFA) a annoncé ce 6 septembre 2017 qu’Afrique du Sud-Sénégal (2-1), disputé le 12 novembre 2016 en éliminatoires de la Coupe du monde 2018, sera rejoué en novembre 2017, « pour manipulation du match ». Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a en effet confirmé la décision de la FIFA de suspendre à vie l’arbitre ghanéen, Joseph Lamptey, qui avait sifflé un penalty imaginaire en faveur des Sud-Africains.

Un match de football à rejouer, surtout en éliminatoires ou en phase finale de la Coupe du monde, c’est extrêmement rare [1]. C’est pourtant ce qui va arriver aux Sénégalais et aux Sud-Africains, un an après la victoire controversée de ces derniers, le 12 novembre 2016, dans le groupe D des qualifications pour le Mondial 2018. Les « Bafana Bafana » s’étaient en effet imposés 2-1 grâce à un penalty sifflé par l’arbitre de la rencontre, suite à une faute de main imaginaire.

Or le Tribunal arbitral du sport (TAS), la juridiction suprême en matière de litiges sportifs, vient d’estimer que la Fédération internationale de football (FIFA) avait eu raison de « suspendre à vie » Joseph Lamptey pour « manipulation de match ».

Y a-t-il un commanditaire ?

Le Ghanéen avait été sanctionné par la Confédération africaine de football (CAF) pour 3 mois, puis à vie par la FIFA en mars 2017. Joseph Lamptey avait dans la foulée déposé un recours auprès du TAS pour contester l’accusation « d’influence illégale sur le résultat d'un match ». Mais l’instance basée en Suisse a rejeté sa demande.

Ni le TAS, ni la FIFA n’ont toutefois indiqué si la « manipulation du match » Afrique du Sud-Sénégal avait été commanditée. Et si « oui », par qui ?

Du côté de la Fédération sud-africaine (SAFA), on étudie la réponse à apporter à cette décision. Mais, une chose est certaine : elle remet un peu plus en cause les chances de qualification de l’équipe d’Afrique du Sud pour la Coupe du monde 2018.

Une chance supplémentaire pour l’équipe de Sénégal

L’annulation du résultat d’Afrique du Sud-Sénégal pourrait en effet rebattre en partie les cartes dans le groupe D. Les Sud-Africains n’ont plus qu’un point, au classement. Avec 5 points, les Sénégalais, eux, restent troisièmes derrières les Burkinabè (6 points) et les Cap-Verdiens (6 points).

Mais, avec le match à rejouer « dans le courant de novembre 2017 » (FIFA), les « Lions de la Téranga » auront droit à une seconde chance précieuse. Seul le premier de chaque groupe se qualifie en effet pour la phase finale du prochain Mondial, prévue du 14 juin au 15 juillet en Russie.

« Quelque part, on nous a rendus justice, s’est réjoui le président de la Fédération sénégalaise (FSF), M. Augustin Senghor. Pour le reste, c’est un match à rejouer et qui n’est pas encore gagné. Ils nous appartiendra d’en faire un résultat positif, en prenant un ou trois point supplémentaires ».

 

 

Auteur: Rfi - Web-News


Commentaire (1)


Anonyme il y a 2 semaines (19:20 PM) 0 FansN°: 1
Bienvenue sur le meilleur site de rencontres sexe >>> w­w­w.W­a­n­t­s­d­a­t­e.c­o­m

Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  

Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]