"Pas mal pour un Noir" : beIN Sports déplore le "malheureux lapsus" de Daniel Bravo

  • Source: : Web-News | Le 04 avril, 2019 à 10:04:14 | Lu 286 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

"Pas mal pour un Noir" : beIN Sports déplore le "malheureux lapsus" de Daniel Bravo

« Sixième but et cinq passes décisives, c’est quand même pas mal pour un Noir », a déclaré Daniel Bravo après le but du Strasbourgeois Da Costa.

La phrase a fait bondir plus d’un téléspectateur. Mercredi soir, Daniel Bravo assurait sur beIN Sports les commentaires du match de Ligue 1 entre Strasbourg et Reims (4-0). Peu avant la mi-temps, l’attaquant Nuno Da Costa a inscrit de la tête le premier but alsacien. Mais alors que le jeu s’apprêtait à reprendre, Daniel Bravo est revenu d’une curieuse façon sur les performances du Cap-Verdien de 28 ans.

« Il a de belles stats quand même, a estimé le consultant et ancien joueur du PSG et de l’OM. Sixième but et cinq passes décisives, c’est quand même pas mal pour un Noir… un joueur qui n’a été titulaire que 17 fois », a-t-il poursuivi, en tentant semble-t-il de rattraper son impair.

« Attends, mais Daniel Bravo tu es sérieux là ? », s’est emporté sur Twitter Stéphane Bahoken, avant-centre d’Angers qui évoluait encore à Strasbourg la saison derrière. Le Camerounais est l’un des nombreux internautes à avoir critiqué Daniel Bravo, qui officie depuis trois ans sur BeIN Sports.

 

Contacté par Le Parisien, BeIN Sports « déplore » les mots employés par son consultant tout en réfutant le moindre penchant raciste chez lui. La chaîne évoque un « malheureux lapsus ». « Daniel Bravo est le premier désolé », a ajouté la chaîne.

Vers 22 heures, la chaîne a publié sur son compte Twitter un message pour présenter ses excuses. « BeIN SPORTS et son consultant s’excusent pour les propos tenus lors du match Strasbourg – Reims, qui peuvent être considérés comme choquants et qui vont à l’encontre des valeurs prônées par la chaîne et sa rédaction », a-t-elle indiqué, assurant qu’elle lutte contre toutes les discriminations, en particulier le racisme, et promeut la diversité, l’égalité et le respect au travers de l’ensemble de ses retransmissions ».

Nuno Da Costa lui-même a souhaité couper court à la polémique en tweetant une photo où l’on peut le voir serrer la main à Daniel Bravo. « Pas d’inquiétude, un lapsus ça arrive, il travaille trop ! BeIN Sports, arrêtez les matchs en milieu de semaine svp », a-t-il demandé avec humour.

 

Auteur: - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  

Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]