Cedeao / Le Mali riposte aux sanctions et libère un homme de Soro Guillaume à Bamako

  • Source: : Web-News | Le 11 janvier, 2022 à 11:01:39 | Lu 710 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Cedeao / Le Mali riposte aux sanctions et libère un homme de Soro Guillaume à Bamako

Guillaume Soro rêvait d’un rapprochement avec les autorités de la transition malienne. La Cedeao lui en donne une occasion inespérée avec les sanctions contre la junte militaire. 

Le lundi 10 janvier 2021, Soro s’est fendu d’un communiqué remerciant les militaires maliens, tout en leur apportant son soutien face aux sanctions des Chefs d’Etat de la CEDEAO.

« Au nom du droit inaliénable qu’à chaque peuple de disposer de lui-même, M. Guillaume Kigbafori SORO, dans ces circonstances particulières, apporte son soutien et son amitié sincères aux Autorités de Transition, aux autorités judiciaires maliennes mais aussi et surtout au grand et digne peuple du Mali ».

Guillaume Soro se range du côté du peuple malien et de la junte. A la suite des sanctions de la CEDEAO, Guillaume Soro se dit solidaire des Maliens. Il a plus d’une raison de prendre position pour les militaires maliens au pouvoir. Depuis des mois, Soro Guillaume déployait un trésor d’efforts pour obtenir la libération d’une de ses proches. Arrêté depuis quelques mois à Bamako, Sess Koukou dit Ben Souk était dans le viseur de Ouattara et de la junte.

Subitement ce proche de Guillaume Soro a été libéré hier dans la nuit. Derrière cette libération, on peut aisément y voir une mesure de rétorsion des autorités maliennes. Après les sanctions graves de la CEDEAO imposant un embargo au Mali, la junte envoie un message à Alassane Ouattara surtout. C’est peut-être pour montrer patte blanche à Abidjan que Bamako avait accédé à l’arrestation de Ben Souk. Mais l’implication personnelle de Ouattara dans les sanctions contre le Mali a changé la donne.

Guillaume Soro ne se fait donc pas prier pour saisir cette obole. Se réjouissant de la libération de son partisan, il a adresse un message chaleureux à la junte« M. Guillaume Kigbafori SORO salue cette issue heureuse, qui consacre le respect des droits humains et des libertés publiques par les autorités judiciaires maliennes« , écrit Soro dans son communiqué.

Pour Guillaume Soro, « ce dénouement vient à point nommé et contribuera, à n’en point douter, au raffermissement des relations séculaires entre les peuples malien et ivoirien. De plus, il dit réaffirmer son « attachement profond à l’amitié et à la fraternité entre ces deux peuples, qu’aucune manœuvre ne devrait entacher la cohésion.


Auteur: afrikmag - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  


Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]