Afrique

Les djihadistes ferment les écoles du Mali en révolte contre les fusées d'État

  • Source: : Web-News | Le 16 février, 2018 à 15:02:07 | Lu 1045 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

image d-illustration

Lorsque des militants islamistes sont venus à l'école de son village et ont menacé de tuer les enseignants s'ils ne partaient pas, Moussa Diallo n'était pas surpris.

"Ils étaient déjà allés dans des villages voisins", a déclaré Diallo, un enseignant de 33 ans, dans la ville de Sevare au centre du Mali, où il vit depuis la visite des hommes armés. "Ils ont dit qu'ils ne veulent plus d'écoles françaises. Ils veulent des écoles coraniques. "

Près de 400 écoles ont fermé dans le centre du Mali depuis que les militants islamistes ont étendu leur zone d'opération du nord du désert, où ils se sont installés à la suite d'une insurrection de 2012, vers les régions plus densément peuplées de Ségou et Mopti. Des dizaines de soldats et de casques bleus des Nations Unies ont été tués dans des embuscades dans une zone de 6 millions d'habitants. Aujourd'hui, il y a plus d'attaques dans les régions de Mopti et de Ségou que dans les cinq régions du nord réunies.

Alors que cinq années se sont écoulées depuis qu'une intervention militaire française a annulé la révolte dans le nord du Mali qui a été alimentée par l'effondrement du gouvernement en Libye, le nombre croissant d'attaques dans les régions centrales souligne l'instabilité de la nation ouest africaine. La campagne de violence et d'intimidation ne s'est pas seulement étendue aux pays voisins; il gagne localement le soutien de ceux qui se sentent marginalisés par un gouvernement qu'ils perçoivent comme inefficace.

Assassinats, enlèvements

"Le Mali central est désormais une priorité", a déclaré le gouverneur de Mopti, Sidi Alassane Touré. "Il y a eu une certaine hésitation dans le passé parce que tous les yeux étaient tournés vers le nord. Nous avons perdu du terrain et les terroristes ont eu le temps de s'installer. "

Bloomberg

 

 

Auteur: César DJEDJE MEL-Ivoirematin.com - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  


Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]