Afrique

Mali/Levée progressive des sanctions : « La junte doit prendre les initiatives et redémarrer les négociations », affirme Alassane Ouattara

  • Source: : Web-News | Le 18 janvier, 2022 à 09:01:47 | Lu 338 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Mali/Levée progressive des sanctions : « La junte doit prendre les initiatives et redémarrer les négociations », affirme Alassane Ouattara

Le Président de la République, S.E.M. Alassane Ouattara, a effectué, ce lundi 17 janvier 2022, une visite d’amitié et de travail à Libreville.

 A cette occasion, il a évoqué les sanctions prises par la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) contre le Mali. Pour lui, « C’est la junte qui doit prendre les initiatives et redémarrer les négociations ».

C’était au cours d’une visite d’amitié et de travail à Libreville qu’il a effectué au Gabon. Le Président Ouattara a regagné le même jour Abidjan.

Alassane Ouattara à son retour
Alassane Ouattara à son retour



A la question de savoir si les sanctions de la Cedeao contre le Mali sont tenables à cours et à moyen terme, le Président Alassane Ouattara a indiqué que la Communauté est très malheureuse d’avoir imposé ces sanctions au Mail. Et de demander aux autorités militaires maliennes d’organiser des élections dans des conditions raisonnables. « C’est à notre corps défendant que nous avons pris ces sanctions. Notre souhait, c’est que cela soit levé le plus rapidement possible. Pour cela, il faut un chronogramme crédible et faire des élections dans des délais rapprochés. Il est inadmissible qu’un régime militaire reste en place pendant un quinquennat. Autant faire des élections. La sécurité se détériore, la situation des populations est difficile aussi bien au Mali que dans les grands pays voisins tels le Sénégal et la Côte d’Ivoire. Nous en sommes malheureux que les maliens. C’est la junte qui doit prendre les initiatives et redémarrer les négociations, nous proposer une durée raisonnable et l’application de cette durée avec des conditions qui seront posées par les négociateurs pour permettre la levée progressive de ces sanctions. C’est cela notre souhait », a déclaré le Président de la République de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara.


Auteur: Fratmat.info - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  


Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]