Afrique

Mutineries: Georges Weah, candidat à la présidentielle au Liberia, parle aux Ivoiriens

  • Source: : Ivoirematin-News | Le 17 mai, 2017 à 18:05:21 | Lu 940 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Mutineries: Georges Weah, candidat à la présidentielle au Liberia, parle aux Ivoiriens

Ce mercredi 17 mai 2017, Georges Weah, ex-international footballeur libérien, s’est prononcé sur la crise militaro-politique qui a secoué la Côte d’Ivoire, ces derniers jours. Interviewé par RFI sur la question, l’ex-ballon d’or européen et candidat à la prochaine présidentielle au Liberia, a déclaré :

« Ce n’est pas bon. Il faut toujours parler de la paix. Il faut faire tout pour soutenir la paix parce qu’aujourd’hui, en Côte d’Ivoire, les choses qui se passent, on n’est pas contents, on a mal quelque part. Parce que moi, quand je quitte le Liberia, c’est la Côte d’Ivoire. La Côte d’Ivoire, c’est comme le Liberia pour moi, comme la Sierra Leone ou la Guinée. Et quand il y a la guerre à côté, nous tous on a les yeux ouverts et on attend. Ils vont nous appeler pour nous dire, qu’est-ce qu’on peut faire ? Si aujourd’hui, on dit en Côte d’Ivoire : « George va là-bas pour discuter », nous on est prêts pour discuter avec des gens parce qu’il faut tout faire dans notre région. »

Georges Weah était récemment à Abidjan où il a rencontré les dirigeants ivoiriens. Il explique les raisons de cette visite. « J’ai été à Abidjan déjà pour saluer son excellence monsieur Ouattara, et aussi monsieur [Henri Konan] Bédié, parce que quand monsieur Bédié était président, ça a été comme un père parce qu’il y avait la guerre entre le Liberia et la Côte d’Ivoire. Et je voulais que la paix vienne tout de suite parce que la guerre, ce n’est jamais bon », a dit l’ex-gloire du football mondial.

 


Auteur: César DJEDJE MEL - Ivoirematin-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  

Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]