Afrique

Nigeria : un homme tué par l’amante l3sbienne de sa femme

  • Source: : Web-News | Le 17 août, 2022 à 14:08:34 | Lu 275 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Nigeria : un homme tué par l’amante l3sbienne de sa femme

Une l3sbienne a poignardé à mort le mari de son amante à Onitsha, une communauté de la zone de gouvernement local d’Onitsha South dans l’État d’Anambra au Nigeria.

L’incident s’est produit vers 21h20, mardi dernier. La victime, Ikechukwu Onuma, aurait surpris sa femme au lit avec sa partenaire l3sbienne lorsqu’il est rentré chez lui sans prévenir.

L’épouse, identifiée simplement comme Nkemdili, serait en fuite.

Des sources ont déclaré que la victime ne savait pas que sa femme était l3sbienne et avait une partenaire s3xuelle jusqu’à ce qu’il les attrape.

La suspecte , Ebele Onochie, aurait poignardé la victime avec un couteau de cuisine lors d’une violente altercation dans le but de faire taire le défunt. Mais il n’est pas mort immédiatement.

Le porte-parole de la police de l’État d’Anambra, Tochukwu Ikenga, a confirmé l’incident. Il a dit que la police avait arrêté la suspecte, ajoutant que le commissaire de police de l’État, Echeng Echeng, avait ordonné le transfert de l’affaire au département d’enquête criminelle de l’État. 

« Les informations préliminaires ont montré que la suspecte avait poignardé la victime à la poitrine. Il a été transporté d’urgence à l’hôpital avant d’être confirmé mort par le médecin de garde », a déclaré M. Ikenga.

Il a déclaré que la police avait ouvert une enquête sur l’incident.

Le Nigeria a promulgué en 2014 une loi contre les relations homos3xuelles et le mariage homos3xuel. La loi criminalise également la réunion d’homos3xuels ou l’exploitation ou la fréquentation d’un club, d’une société ou d’une organisation gay. Les contrevenants encourent une peine maximale de 14 ans de prison.

Mais dans les États du nord du Nigeria , où les lois de la charia sont appliquées, les personnes reconnues coupables d’infractions homos3xuelles doivent être lapidées à mort.

En juillet, un tribunal de la charia de l’État de Bauchi, dans le nord-est du Nigeria , a condamné à mort par lapidation trois hommes pour s’être livrés à l’homos3xualité.


Auteur: Afrikmag - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  


Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]