Economie

Côte d’Ivoire .Le prix du pain en hausse dans des boulangeries d’Abobo

  • Source: : Web-News | Le 11 juin, 2021 à 07:06:23 | Lu 203 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Côte d’Ivoire .Le prix du pain en hausse dans des boulangeries d’Abobo

Les consommateurs de pain, singulièrement ceux de la commune d’Abobo ne sont pas au bout de leurs peines. 

En plus de l’augmentation du prix de certains produits à laquelle ils ont encore du mal à s’accommoder depuis plusieurs semaines, ils subissent depuis quelques jours une majoration du prix de la baguette de pain. 

Le constat a été fait dans des boulangeries de la commune d’Abobo. Cette situation concerne la baguette de pain de 100 Fcfa. Son prix est passé à 125 Fcfa dans le meilleur des cas et 150 Fcfa dans l’autre.

Cette situation, selon Dubois Gnahoré en service à la boulangerie Canard du quartier Agbekoi (située non loin du commissariat de police du 15eme arrondissement) s’explique par deux augmentations successives du prix du sac de 50 Kgs de la farine de blé chez les grossistes. Un fait intervenu en l’espace de deux semaines. De 18 500 Fcfa, il s’est retrouvé à 20 000 Fcfa avant d’atteindre la barre de 23 000 Fcfa. Soit une revalorisation de 4 500 Fcfa. La même raison est avancée par Laubouet Levry Alain, le commis de la boulangerie Pain complet d’Abobo Akeikoi. C’est également en substances ce que nous a confié un employé de ladite boulangerie, installée à une vingtaine de mètres du carrefour André bar à Abobo Akeikoi.

Selon les explications données par les fournisseurs grossistes de Laubouet Levry Alain, le prix de la farine de blé a subi une hausse du fait des délestages intempestifs qui surviennent depuis des semaines. Il estime pour sa part que, ces deux récentes augmentations du prix du Kg de farine de blé devraient susciter une grogne des boulangers. « C’est parce qu’il n’y a pas d’entente entre ceux- ci, si non ces augmentations nécessitent une grève, qui aurait obligé l’Etat a jeté un regard pour trouver une solution ».

En dépit des désagréments que cette situation crée à leurs clients et dont ils ont une haute conscience, les boulangers n’ont d’autres choix que de répercuter ces augmentations sur le prix de la baguette de pain. « Faute de quoi ils ne pourront pas survivre et seront économiquement étouffés », soutient Dubois Gnahoré. De l’avis de Laubouet Levry Alain, cela leur évitera de mettre la clé sous le paillasson. Or l’établissement emploie 8 boulangers, 3 guichetières, 1 commis et 1 gérant, soit un total de 13 personnes.

Que va faire l’Etat face à cette énième augmentation du prix du Kg de farine de blé ? En tout cas, boulangers et consommateurs ont les oreilles tendues vers les autorités.


Auteur: Le Banco.net - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  


Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]