Côte d’Ivoire / Les populations de Sélakro fêtent l’électrification de leur village

  • Source: : Web-News | Le 19 avril, 2022 à 11:04:57 | Lu 249 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Côte d’Ivoire / Les populations de Sélakro fêtent l’électrification de leur village

 Les populations de Sélakro ont fêté samedi 16 avril 2022 l’électrification de leur village, en présence du ministre de la Communication, des médias et de la francophonie, Amadou Coulibaly, haut patron de l’évènement.

Cette « fête de la lumière », qui coïncidait avec « Paquinou », la fête de pâques en pays baoulé, a été un grand moment de réjouissance pour les fils et filles de cette localité qui goûtent pour la première fois aux délices de l’électricité dont ils ont été privés durant de nombreuses années.

« Les mots me manquent pour exprimer ma joie ainsi que celle de ma population. Nous croupissions dans l’obscurité depuis l’existence de ce village tandis que nos voisins de Diabo et d’Adiékro ont la lumière depuis belle lurette », s’est réjoui Nanan Kouassi Koffi François, remerciant du fond du cœur le chef de l’Etat, Alassane Ouattara, d’avoir corriger cette injustice faite à son village.

Cette joie des populations de Sélakro a été partagée par leur illustre hôte, le ministre de la Communication, des médias et de la francophonie. « Chères populations du village de Sélakro soyez heureuses et fières parce que la lumière est venue dans votre village. Désormais vous pourrez profiter des nombreux avantages qu’offre l’électricité », s’est-il exprimé.

Amadou Coulibaly a saisi cette occasion pour vanter les « résultats tangibles » de la politique du président Alassane Ouattara, notamment, en matière d’électrification.

« Avec le président de la République, son excellence Alassane Ouattara, c’est du concret, c’est le partage de la richesse, c’est le développement. Sa vision est l’électrification à 100% de tous les villages de la cote d’Ivoire. Quand il arrivait au pouvoir en 2011, le taux de couverture nationale en matière d’électrification était de 33%. Ce taux est passé aujourd’hui à 80,47%. Dans la région de Gkêkê, ce taux est de 80% et de 93% dans le département de Botro. Qui dit mieux », a-t-il déclaré.


Auteur: Aip - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  


Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]