Ouattara dénonce la gestion de certaines entreprises publiques

  • Source: : Web-News | Le 27 janvier, 2022 à 07:01:41 | Lu 313 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Ouattara dénonce la gestion de certaines entreprises publiques

Le chef de l'Etat ivoirien, Alassane Ouattara, qui fait de la lutte contre la corruption son cheval de bataille, en 2022, a dénoncé mercredi des manquements dans la gestion de certaines entreprises publiques, lors d'un Conseil des ministres.

"On peut citer notamment les irrégularités liées aux passations de marchés, le coût élevé et l'inopportunité de certains emprunts, les comptes bancaires ne figurant pas dans la comptabilité des entreprises, les insuffisances au niveau du contrôle interne et les dépenses injustifiées", a dit M. Ouattara à l'entame du Conseil.  

Il a relevé également "le montant élevé de dons, commissions et honoraires et plus généralement la non maîtrise des charges dans un certain nombre d'entreprises", signalant que "le nombre d'entreprises dans cette situation est minoritaire".

Pour ces entreprises incriminées, le chef de l'Etat ivoirien a fait observer qu'il y a eu "une gravité de dysfonctionnement" qui exige au-delà des mesures correctives déjà prises à l'encontre des premiers dirigeants sociaux concernés, la mise en place d'un cadre renforcé de suivi.

M. Ouattara a félicité le Premier ministre pour les résultats déjà obtenus, faisant observer toutefois que les actions entamées en 2021, notamment les derniers audits réalisés dans certaines entreprises publiques et du portefeuille de l'Etat ont révélé des irrégularités importantes auxquelles il convient de remédier.

Selon M. Ouattara il devrait aussi être mis en place un "cadre de contrôle de la gestion des entreprises publiques". Dans ce contexte, un accent particulier devra être accordé d'abord au respect du cadre législatif réglementaire, notamment les règles de passation des marchés publics et de recours à l'emprunt.  

Il a ordonné un meilleur suivi, un bilan de gouvernance des entreprises publiques et à la fin de chaque exercice comptable, une communication en Conseil des ministres sur le bilan de gouvernance des entreprises publiques. 

Cela requiert une grande responsabilité des ministres de tutelle qui doivent renforcer leur contrôle à priori, a-t-il ajouté, appelant à la veille des sanctions qui résulteront des irrégularités dans la gestion des entreprises publiques.  

Le président a tenu à préciser qu'"il s'agit de quelques entreprises publiques", se félicitant du bilan obtenu dans l'ensemble par les entreprises publiques. Il a soutenu son concept d'Ivoirien nouveau, un Ivoirien honnête et travailleur. 

La bonne gouvernance et la lutte contre la corruption constituent pour l'Etat ivoirien l'une des principales priorités pour l'année 2022. A cet égard, le pays s'est doté de dispositif règlementaire législatif afin d'améliorer la gestion des affaires publiques. 


Auteur: APA - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  


Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]