Faits Divers

Indonésie: une femme mariée fouettée en public après avoir avoué son adultère

  • Source: : Web-News | Le 17 janvier, 2022 à 12:01:57 | Lu 285 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Indonésie: une femme mariée fouettée en public après avoir avoué son adultère

Une femme mariée a reçu 100 coups de fouet en public après avoir commis un adultère en Indonésie tandis que son partenaire masculin, qui était également marié, n’a reçu que 15 coups de fouet.

La flagellation de la femme dans la province conservatrice d’Aceh, jeudi 13 janvier, a été brièvement interrompue car elle ne supportait pas la douleur, selon un journaliste de l’AFP. 

Ivan Najjar Alavi, chef de la division des enquêtes générales au bureau du procureur de l’Est d’Aceh, a déclaré que le tribunal avait prononcé une peine plus lourde pour la femme mariée après avoir avoué aux enquêteurs qu’elle avait eu des relations s3xuelles hors mariage. Les juges ont eu du mal à condamner l’homme, qui était alors à la tête de l’agence des pêches de l’Est d’Aceh et également marié, car il a nié tous les actes répréhensibles, a ajouté Alavi.

«Au cours du procès, il n’a rien admis, niant toutes les accusations. Ainsi, [les juges] ne sont pas en mesure de prouver s’il est coupable», a déclaré Alavi aux journalistes après une flagellation publique pour les contrevenants à la charia dans l’est d’Aceh jeudi.

À titre de sanction alternative, les juges ont déclaré l’homme marié coupable d’avoir « montré de l’affection à une partenaire qui n’était pas sa femme  » après que le couple eut été attrapé par des habitants dans une plantation de palmiers à huile en 2018. Il a d’abord été condamné à 30 coups de fouet, mais son appel devant la Cour suprême de la charia à Aceh a réduit la peine à 15.

Un autre homme, qui a été reconnu coupable d’avoir eu des relations s3xuelles avec un mineur, a également été fouetté 100 fois jeudi et purgera également 75 mois de prison pour ce crime, selon les procureurs.

Aceh est la seule région d’Indonésie à majorité musulmane à imposer la loi islamique, qui autorise la flagellation pour des chefs d’accusation tels que le jeu de pari, l’adultère, la consommation d’alcool et l’homos3xualité.


Auteur: afrikmag - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  


Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]