Faits Divers

PANIQUE/Bénin: des élèves tombent en transe dans une école primaire

  • Source: : Web-News | Le 26 octobre, 2020 à 11:10:23 | Lu 7711 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

PANIQUE/Bénin: des élèves tombent en transe dans une école primaire

Une situation mystérieuse a été enregistrée le lundi 19 Octobre 2020 au collège d’enseignement général 1 de Natitingou. Des filles de ce collège sont tombées en transe. Le Collège d’enseignement général 1 de Natitingou a vécu hier, lundi 19 octobre 2020, une scène peu ordinaire. Alors que les élèves de ce collègue s’apprêtaient à démarrer les activités pédagogiques, huit filles, après des cris et lamentations, sont tombées en transe.

Surpris par ce phénomène mystique, le Directeur du collège a fait appel dans la foulée à son supérieur hiérarchique, lequel a aussitôt fait son apparition en compagnie du Directeur départemental de la santé de l’Atacora, de médecins, des sapeurs-pompiers, ainsi que d’un guérisseur traditionnel.Après avoir évacué les huit cas, le Directeur départemental de la santé a indiqué que cette situation existait et que les causes réelles ne sont pas encore connues, quant à ces nouveaux cas. “Les gens pensent toujours que c’est une situation mystique. Mais, nous agents de santé, on n’a pas besoin de penser à ça. Nous devons chercher jusqu’à la dernière minute, toute anomalie psychologique et autres, qui causent le mal” a affirmé l’agent de santé.

image d'illustration

Mais le guérisseur traditionnel convié pour prendre connaissance des cas, demande préconise une autre thérapie. Il recommande le désenvoutement des salles pour éloigner la présence éventuelle d’une force mystique. Les responsables de ce collège situé au nord du Bénin ont décidé de suspendre les cours après que 08 huit élèves filles de différentes classes sont tombées en transe.Cette situation s’est produite  avant le démarrage des cours à 8 heures. Elles poussaient des cris étranges,Suite à l’intervention des sapeurs-pompiers, elles ont été maitrisées et transférés à l’hôpital pour une meilleure prise en charge. Un guérisseur traditionnel a été sollicité par les responsables du collège afin de venir à bout de la situation. Les autorités en charge du secteur de la  santé et de l’éducation se sont déplacées  au CEG1 Natitingou pour s’enquérir de la situation.




Au micro de Frissons radio, le nouveau directeur du CEG 1  Natitingou, Saïbou Tapsoba a raconté les circonstances dans lesquelles les faits se sont produits. « Nous avons observé une fille qui a senti un malaise, on a pensé que c’est le vertige ce matin peu avant 08 heures. On s’occupait de cette fille quand brusquement d’autres phénomènes de ce genre se sont manifestés dans les classes ».


Auteur: - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  


Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]