Faits Divers

Un pasteur filmé en train de voler l'argent de l'église. Sa réponse est incroyable

  • Source: : Web-News | Le 30 janvier, 2021 à 10:01:40 | Lu 27889 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Image d’illustration


Un pasteur de l'Upper East Side s'est plaint que son salaire était trop bas après avoir été filmé en train de voler de l'argent dans le panier de collecte de son église, ont rapporté mardi les autorités. «Ils ne me paient pas assez», a déclaré le révérend Daniel Iampaglia à un flic après son arrestation le 24 novembre, a déclaré un procureur devant le tribunal. Iampaglia, 72 ans, a également nié avoir volé son troupeau à l'église évangélique du rock, a déclaré la procureure adjointe du district de Manhattan, Laura Meehan. «Je n'ai accès à aucun fonds, mais je reçois mon salaire une fois par semaine», aurait déclaré Iampagilia.

Le saint rouleau n'a pas précisé combien il gagnait, mais des sources de l'église ont déclaré au Post qu'il était payé 600 $ par semaine, plus un logement gratuit - y compris tous les services publics - dans un appartement de trois chambres dans la maison de ville de Rock Church au 153 E. 62nd St.


Un membre de l'église confronte le pasteur Daniel Iampaglia lors d'une réunion à l'église Rock le 3 janvier.
Helayne Seidman
Iampaglia, qui se bat contre plusieurs fidèles devant le tribunal pour le contrôle de la minuscule église, a été traduit devant le tribunal pénal de Manhattan pour neuf chefs d'accusation de petit vol impliquant des incidents séparés entre le 28 octobre et le 21 novembre de l'année dernière.

Une caméra de surveillance secrètement installée par des fidèles suspects l'aurait enregistré en train de glisser de l'argent collecté lors des offices de mardi.

"Les statuts de l'église prévoient que les offrandes prises lors du service du mardi seront pour le Fonds missionnaire de l'église, sauf indication contraire", dit la plainte pénale contre lui.

Sur la base de la preuve vidéo, Iampaglia est accusé d'avoir empoché illégalement 238 $, mais un affidavit déposé dans l'affaire civile contre lui allègue qu'il a effectivement volé ou utilisé à mauvais escient plus de 8 000 $.

Iampaglia - qui a agité sa canne à un photographe du Post la semaine dernière - a refusé de commenter après sa mise en accusation, mais l'un de ses avocats de la défense, Joseph Indusi, a déclaré que le religieux «nie catégoriquement ces accusations».

«C'est une affaire civile qui n'appartient pas au tribunal pénal. Malheureusement, personne n’est courtois à ce sujet », a déclaré l’autre avocat d’Iampaglia, Cary London.

«Lorsque les accusations seront révélées, nous sommes convaincus qu’elles seront rejetées.»

Auteur: - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  


Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]