International

Elections américaines : ces évangélistes africains qui prient pour la victoire de Trump

  • Source: : Web-News | Le 16 octobre, 2020 à 07:10:07 | Lu 325 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Elections américaines : ces évangélistes africains qui prient pour la victoire de Trump

Malgré ses remarques péjoratives sur l'Afrique, le président américain Donald Trump a attiré un public fidèle parmi certains chrétiens du continent. 

"Priez pour lui, car lorsque l'un des enfants de Dieu occupe une fonction, l'enfer fait parfois tout pour le détruire", a déclaré le pasteur nigérian Chris Oyakhilome, un éminent télévangéliste, dans un sermon en juin.

Il a également averti que les détracteurs du président républicain, qui cherche à se faire réélire en novembre, n'aiment pas ses partisans.

"Ils sont en colère contre Trump parce qu'il soutient les chrétiens, vous feriez mieux de le savoir. Ceux qu'ils détestent vraiment c'est vous qui êtes chrétiens", a déclaré le pasteur, dont les émissions sont populaires dans le monde entier, y compris aux États-Unis.

Le président Trump a été une figure polarisante dans le monde entier, mais il est populaire dans des pays africains comme le Nigeria et le Kenya, selon un sondage de Pew Research publié en janvier, où ses adeptes ne semblent pas s'inquiéter du fait qu'il aurait qualifié les pays africains de "trous à rats" en 2018. 

Le Nigéria et le Kenya sont tous deux des pays profondément religieux. Les méga églises prolifèrent dans le sud chrétien du Nigeria - la nation la plus peuplée d'Afrique - et au Kenya, de nombreux hommes politiques profitent des sermons des églises pour s'adresser à leurs partisans, tant leur popularité est grande.

De nombreux groupes chrétiens évangélistes en Afrique, qui sont pour la plupart anti-avortement, contre les droits des homosexuels et soutiennent Israël, n'étaient pas très favorables au prédécesseur de M. Trump, le démocrate Barack Obama, malgré son héritage kenyan.

"L'administration Obama avait mis en avant un programme libéral ici en Afrique et ce programme préoccupait certains d'entre nous, leaders chrétiens. C'est un soulagement qu'à l'époque de M. Trump, il ait pris un peu de recul", a déclaré à la BBC Richard Chogo, pasteur de la Deliverance Church à Nairobi, la capitale du Kenya. 

Il a félicité l'administration Trump pour avoir réduit le financement d'organisations, telles que Marie Stopes, qui fournissent des moyens de contraception et pratiquent des avortements dans plusieurs pays africains. 

L'organisation caritative a critiqué l'interdiction des financements américains en 2017, affirmant qu'elle "mettait la vie des femmes en danger". 

Mais le pasteur Chogo est d'accord avec la loi au Kenya où l'avortement est illégal sauf si la santé de la mère est en danger, affirmant que la légalisation de l'interruption de grossesse fait partie d'un "programme de contrôle de la population".


Auteur: Bbc - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  

Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]