International

Le pasteur, sa femme et leur amant : triangle amoureux fatal aux Etats-Unis

  • Source: : Web-News | Le 30 mars, 2021 à 16:03:35 | Lu 713 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Le pasteur, sa femme et leur amant : triangle amoureux fatal aux Etats-Unis

La femme d’un pasteur a été arrêtée dans l’Oklahoma, accusé d’avoir tué son mari avec l’aide de leur amant.

Un triangle amoureux qui se termine dans le sang. Une femme, Kristie Dawnell Evans, âgée de 47 ans, a été arrêtée dans l’Oklahoma après avoir avoué vendredi le meurtre de son mari, le pasteur David Evans, âgé de 50 ans. Un homme de 26 ans, Kahlil Deamie Square, est lui aussi accusé dans cette affaire. La chaîne KFOR explique que l’épouse de la victime a appelé les secours le 22 mars dernier, affirmant qu’un intrus avait pénétré dans son domicile et tiré mortellement sur son mari. Lorsque la police est arrivée sur place, elle a trouvé le corps sans vie du pasteur, gisant dans son sang. Rapidement, l’épouse et Kahlil Deamie Square ont été soupçonnés dans cette affaire, en raison des «preuves et des interrogatoires menés» par les enquêteurs. Il n’a alors pas fallu longtemps pour que Kristie Dawnell Evans avoue les faits et qu’elle soit incarcérée. Le second suspect a dans la foulée été arrêté chez lui.

"Nous avons conscience que même les pasteurs peuvent succomber à la fragilité humaine"

Le pasteur de l’église Harmony Freewill Baptist Church, d’Ada, avait, avec sa femme, des rapports sexuels avec Kahlil Deamie Square, soit tous ensemble, soit de façon séparée, à deux, a expliqué le capitaine Beth Green, du Oklahoma State Bureau of Investigation. Le trio se serait rencontré plusieurs mois auparavant, dans un motel où ils se retrouvaient depuis, pour passer du temps ensemble. Mais l’épouse aurait commencé une relation secrète avec le jeune homme, sans que son mari ne le sache. Elle lui aurait raconté à quel point ce dernier était abusif envers elle, la qualifiant de «grosse, moche et de pétasse». Dans ses aveux, Kristie Dawnell Evans a expliqué avoir fourni l’arme à son amant -une arme et des balles qui appartenaient à son mari. Elle a, le jour du drame, laissé la porte ouverte pour qu’il puisse rentrer chez eux et commettre le meurtre au milieu de la nuit.

Cette affaire a provoqué la stupéfaction au sein de la communauté, notamment chez les paroissiens. L’église dont la victime était le pasteur a dit «pleurer sa mort». «Les circonstances dans lesquelles tout cela s’est déroulé nous ont pris par surprise et nous sommes très attristés. Nous servons un parfait saveur, Jésus Christ, qui a donné sa vie pour nous. Ces révélations ne diminuent en rien notre foi et nous continuerons à le servir», a-t-on fait savoir. Il a été ajouté : «Nous avons conscience que même les pasteurs peuvent succomber à la fragilité humaine et demandons le respect de notre intimité durant cette période de deuil pour les membres de notre église».


Auteur: - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  


Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]