International

Mort de George Floyd : Tiger Woods s’exprime à son tour

  • Source: : Web-News | Le 04 juin, 2020 à 11:06:09 | Lu 2180 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Mort de George Floyd : Tiger Woods s’exprime à son tour

Muet depuis la mort de George Floyd qui a entraîné des émeutes dans tout le pays, Tiger Woods, qui a joué à plusieurs reprises au golf avec Donald Trump, est enfin sorti de son silence. 

 Tiger Woods était l’une des dernières grandes stars du sport, toutes compétitions confondues, à ne pas avoir encore commenté la mort de George Floyd, survenue le 25 mai dernier, à Minneapolis (Minnesota). 


Un afro-américain de 46 ans victime d’un homicide commis par un policier blanc. Son mutisme n’était d’ailleurs pas passé inaperçu dans les médias du pays, qui se demandaient quand le plus grand golfeur de ces trente dernières années allait enfin s’exprimer. Depuis lundi 1er juin, c’est désormais chose faite… 


 Le dernier vainqueur du Masters en avril 2019 a qualifié ce terrible événement qui a embrasé depuis les plus grandes villes des Etats-Unis de « tragédie choquante » mais a toutefois souligné que les violentes protestations n’étaient pas la solution.


   « J'ai toujours eu le plus grand respect pour nos forces de l'ordre. Ils s'entraînent avec tant de diligence pour comprendre comment, quand et où utiliser la force. Cette tragédie choquante a clairement franchi cette ligne », a écrit le golfeur américain dans un communiqué publié sur son compte Twitter. 


 Cette déclaration fait suite à des commentaires de plusieurs autres sportifs ou anciens sportifs, dont la légende de la NBA Michael Jordan, qui a dit qu'il était "en colère", et la joueuse de tennis Coco Gauff, qui a demandé: "Suis-je la prochaine?" 


  « Mes pensées accompagnent George Floyd, ses proches et tous ceux d'entre nous qui souffrent en ce moment », a ajouté le Tigre, qui a comparé la situation aux émeutes de Los Angeles de 1992. Elles avaient débuté après l'acquittement de quatre policiers blancs, accusés d'avoir passé à tabac un automobiliste noir, Rodney King, au terme d'une course poursuite. « Je me souviens des émeutes de Los Angeles et j'ai appris que l'éducation est la meilleure voie à suivre, a signalé Woods, quinze fois titré en Grand Chelem. Nous pouvons faire valoir nos points de vue sans mettre le feu aux quartiers dans lesquels nous vivons. J'espère qu'à travers des conversations honnêtes et constructives, nous pourrons bâtir une société plus sûre et unie » a-t-il conclu. 


Tiger Woods, fils d’un afro-américain et d’une Thaïlandaise, n’a jamais caché sa fascination pour les histoires militaires ou para-militaires. Il avait ainsi pris part dans les années 2000 à un entraînement très poussé avec les Navy Seals, troupe de choc de l’armée US. 


A l’image de très nombreux golfeurs américains, il ne cache pas non plus sa sympathie pour Donald Trump, lui-même golfeur émérite (il afficherait un index de 3) et propriétaire d’une vingtaine de parcours dans le monde. Les deux hommes ont ainsi partagé à plusieurs reprises des parties de golf amicales, même si Woods en avait fait autant avec Barack Obama, le prédécesseur de Trump à la Maison Blanche.


 Le 6 mai 2019, quelques semaines seulement après son triomphe à Augusta, il avait été décoré par Donald Trump de la médaille de la Liberté, la plus haute distinction civile des Etats-Unis d’Amérique.

Auteur: lefigaro.fr - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  


Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]