Dimanche 21 Avril, 2024 - 3:14 AM / Abidjan +33
Dimanche 21 Avril, 2024 - 3:14 AM / Abidjan +33
International

Syrie : les derniers jihadistes piégés dans les tunnels se rendent

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
image-d-illustration

Des jihadistes du groupe Etat islamique (EI) cachés dans des tunnels se sont rendus dimanche, au lendemain de l'annonce de la chute du "califat" de l'organisation ultraradicale à Baghouz, dans l'est de la Syrie.

Parallèlement, les autorités locales kurdes ont prévenu la communauté internationale du "danger" posé par les cellules dormantes de l'EI ainsi que par les "milliers" de jihadistes étrangers et leurs familles retenus en Syrie.

Dimanche, au pied de la colline surplombant ce qui fut le dernier lambeau du "califat", une équipe de l'AFP a pu voir des dizaines d'hommes avançant en file indienne sous une pluie fine pour grimper dans des camions.

"Ce sont des combattants de l'EI qui sont sortis des tunnels et se sont rendus aujourd'hui" (dimanche), a indiqué à l'AFP Jiager Amed, un responsable média des Unités de protection du peuple (YPG). Cette milice kurde est l'épine dorsale des Forces démocratiques syrienne (FDS), qui ont mené la lutte contre l'EI au sol.

Il y a principalement des hommes dans la file: certains arborent des barbes fournies et sont emmitouflés dans d'épaisses "abayas" (manteaux traditionnels), d'autres portent sur la tête un keffieh rouge et blanc ou se cachent le visage avec ce foulard, ont pu voir, à distance, les journalistes de l'AFP.

Les FDS leur ont toutefois interdit d'approcher ces hommes. "On ne connait pas leur nombre. Il se peut qu'il y en ait d'autres cachés dans les tunnels", a ajouté M. Amed.

Après plus de six mois d'âpres combats, les FDS, soutenues par une coalition internationale conduite par les Etats-Unis, ont conquis samedi la dernière poche de l'EI à Baghouz, près du fleuve Euphrate et de la frontière irakienne.

Cette victoire a signé l'effondrement territorial du "califat" autoproclamé en 2014 par l'organisation jihadiste la plus redoutée au monde sur de vastes territoires à cheval entre la Syrie et l'Irak. L'EI avait été défait en décembre 2017 en Irak.

Plus de 630 civils ont été tués dans les affrontements, d'après l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Quelque 1.600 jihadistes et 750 combattants des FDS ont également péri.

Plus de 66.000 personnes ont quitté cette zone de l'est syrien depuis début janvier

Dimanche, des bonbonnes de gaz et des bidons d'eau jonchaient le terrain âprement défendu par les jihadistes. Dans un ciel brumeux des entrepôts de munitions de l'EI brûlent, envoyant des panaches de fumée noire dans le ciel.

Plus de 66.000 personnes ont quitté cette zone de l'est syrien depuis début janvier dont 5.000 jihadistes et 24.000 membres de leurs familles, selon les FDS.

Les combattants sont emprisonnés par les Kurdes, qui ont établi une administration semi-autonome dans le nord-est de la Syrie, tandis que les non combattants, notamment femmes et enfants, sont retenus dans des camps de déplacés.

"Nous avons des milliers de combattants, d'enfants et de femmes originaires de 54 pays, sans compter les Syriens et les Irakiens", a souligné le chargé des Affaires étrangères au sein de l'administration semi-autonome kurde, Abdel Karim Omar.

"Il faut qu'il y ait une coordination entre nous et la communauté internationale pour faire face à ce danger", a-t-il martelé.

Alors que Washington a promis le désengagement de la majorité des 2.000 soldats stationnés en Syrie après la fin du "califat", les Kurdes --dont l'administration n'est pas officiellement reconnue par la communauté internationale-- redoutent une offensive de la Turquie voisine contre les territoires qu'ils contrôlent.

Ankara considère les milices kurdes comme "terroristes". Pour l'instant, Washington a promis de maintenir "pour un certain temps" 400 soldats américains dans la zone.

Lire la suite

 
Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR