Vendredi 01 Mars, 2024 - 12:19 PM / Abidjan +33
Vendredi 01 Mars, 2024 - 12:19 PM / Abidjan +33
News

Côte d'Ivoire : le gouvernement ordonne la fermeture de 1022 structures sanitaires privées exerçant dans l’illégalité

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
conseil,des,ministres

Le porte-parole du gouvernement, Amadou Coulibaly a annoncé la fermeture des 1022 structures sanitaires privées ne disposant d’aucun document administratif et exerçant dans l’illégalité. Il s'exprimait au terme du conseil de ministres présidé ce mercredi 06 décembre 2023 par le chef de l'Etat, Alassane Ouattara au palais présidentiel d'Abidjan-Plateau


Le rapport 2022 du Conseil National des Droits de l'Homme en Côte d'Ivoire a révélé à la suite d'une enquête qu'il a mené en vue de porter un regard critique sur l’environnement global des structures privées de santé et établir leur cartographie que les cliniques privées n’ont toutes pas les autorisations nécessaires.

''Sur un total de 1464 structures sanitaires privées à l’intérieur du pays, 343 ont une existence légale, 99 exercent avec un agrément provisoire et 1022 ne disposent d’aucun document administratif et exercent dans l’illégalité.'', indiquent les résultats de cette enquête.


Même si le ministre s'est félicité des instruments mis en place par le gouvernement afin d'identifier, d'épingler et mettre hors d'état de nuire ces indélicates personnes qui usurpent des titres d'agents de santé et les établissements qui opèrent dans l'illégalité, il a fait savoir que la situation est préoccupante. '' Mais je pense que les fermetures vont se poursuivre. Il est important que les populations comprennent qu'il s'agit surtout de les protéger et de sauver leur vie face à des gens qui n'ont pas la qualité ou la compétence pour exercer certaines professions.'', a-t-il soutenu.

Selon lui, il est de la responsabilité du gouvernement de réduire à zéro le nombre de faux médecins et des établissements sanitaires exerçant dans l'illégalité. C'est pourquoi il a fait savoir qu'à '' partir du moment où ces personnes ont été identifiées par le ministère de la Santé, de l’Hygiène Publique et de la Couverture Maladie Universelle, elles vont subir la rigueur de la loi. D'ailleurs c'est pour ça qu'il existe des maisons d'arrêts et de corrections'' , a-t-il conclu. 

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR