Côte d'Ivoire : le message du président du PDCI-RDA, Henri Konan Bédié à l'occasion du 61e anniversaire de l'indépendance du pays

  • Source: : Web-News | Le 07 août, 2021 à 11:08:22 | Lu 521 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Côte d'Ivoire : le message du président du PDCI-RDA, Henri Konan Bédié à l'occasion du 61e anniversaire de l'indépendance du pays

Ivoiriens, Ivoiriennes, chers compatriotes,


En ce jour anniversaire de l’accession de notre pays, la Côte d’Ivoire, à l’indépendance, je veux exprimer à chacun et à chacune d’entre vous ainsi qu’à tous les peuples frères qui vivent avec nous sur la terre d’espérance, mes vœux les plus sincères de paix, de bonheur partagé et de prospérité pour notre Nation.


Nous inspirant des racines culturelles d’un des peuples de notre pays, les Atchans, nous pouvons affirmer que notre soixante-unième anniversaire marque le premier anniversaire du deuxième cycle générationnel de 60 ans.


Les trente premières années ont été des années glorieuses, avec une croissance spectaculaire de l’agriculture, de l’industrie, de l’économie, des infrastructures économiques et sociales.


Nous avons réalisé sous la houlette du Père de la Nation, Feu le Président Félix HOUPHOUET BOIGNY, de prodigieux progrès en transformant dans l’Union, la Discipline et le Travail, la terre de nos ancêtres pour en faire un modèle de développement dans toute l’Afrique.


Nous avons construit une Côte d’Ivoire fraternelle et solidaire, compétitive mondialement sur le plan de l’Agriculture, leader de l’Afrique de l’Ouest avec plus de 40 % de l’économie de l’UEMOA.

Encore aujourd’hui, nous exprimons notre gratitude profonde pour la lutte émancipatrice, ainsi que pour tous les sacrifices consentis.


Les trente dernières années sont malheureusement marquées par les souffrances et les douleurs profondes pour nous tous, pour les jeunes, les femmes, les travailleurs, nos familles dans les villes et dans les campagnes les plus reculées.


Notre pays a perdu son lustre d’antan ; 

En témoigne :


• Les coups d’État, tentatives de coups d’État avec leurs tristes lots de morts et de blessés marqués à vie ;

• La destruction des biens privés, publics et des familles,

• L’organisation d’élections sanglantes et mortelles ;

• Le niveau de pauvreté encore élevé des populations rurales ;

• Le taux de chômage inquiétant de notre jeunesse ;

• Le déséquilibre dans la répartition des richesses de la Nation entre les différentes couches de populations et les régions ;

• Le faible niveau de développement humain avec une inquiétude particulière pour notre système éducatif et hospitalier qui se dégradent;

• La destruction galopante de notre éco- système avec un développement de l’orpaillage clandestin.


Ai-je besoin de rappeler ces crises profondes que traverse notre pays ?


Notre développement harmonieux a été freiné par nos propres fautes et nous avons pris du retard face à d’autres Nations qui avaient les mêmes indicateurs que notre pays en 1960.


Ce jour du 7 Août 2021, date du premier anniversaire de notre pays dans le nouveau cycle générationnel de 60 ans dans le référentiel de nos frères ATCHAN doit être pour nous une journée exceptionnelle ; une journée pour prendre ensemble un engagement de redresser notre nation pour construire ensemble une Côte d’Ivoire nouvelle.


Dans 60 ans la grande majorité de ceux et celles d’entre nous qui ont aujourd’hui plus de 40 ans ne seront pas au rendez-vous du troisième cycle générationnel.

Ensemble nous avons donc la responsabilité de préparer un héritage solide pour nos enfants, nos petits-enfants et pour les générations futures.


 Cet héritage sera celui d’une Côte d’Ivoire réconciliée, unie et prospère ; il sera celui d’une Côte d’Ivoire plus démocratique où les valeurs d’Union, de Discipline et de Travail reprennent toutes leurs places.


Je me suis engagé avec vous, à la reconstruction de notre pays, dans le dialogue avec mes jeunes frères, les Présidents ALLASSANE OUATTARA et LAURENT GBAGBO avec l’implication de tous les fils et les filles de notre beau pays.


Vous pouvez compter sur ma ferme volonté à préparer dans la fraternité et l’expression de toutes nos diversités ethniques, politiques et religieuses l’héritage de bonheur pour les Générations de demain.


Les générations futures nous seront reconnaissantes pour notre engagement en faveur de la paix par un dialogue inclusif. 

 

Bonne fête de l’indépendance

Dieu Bénisse la Côte d’Ivoire


Auteur: - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  


Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]