En 2020, la Côte d’Ivoire a enregistré un nombre record de journalistes internationaux

  • Source: : Ivoirematin-News | Le 06 janvier, 2021 à 09:01:11 | Lu 1501 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

M'ma Camara, présidente de l'Ape CI

Au cours de l’année 2020, la Côte d’Ivoire a enregistré un nombre record de journalistes travaillant pour des médias étrangers. Au total, ce sont 137 correspondants qui ont été accrédité par le ministère de la Communication et des Médias.

« Pour l'année 2020, ce sont au total 137 correspondants pour le compte de 52 médias qui ont été accrédités par le Ministère de la Communication et des Médias. C’est une fierté pour nous que notre communauté de presse exerçant pour des médias étrangers en Côte d’Ivoire s’agrandisse », peut-on lire dans un message du nouvel an de la présidente de l’Association de la presse étrangère en Côte d’Ivoire (Ape CI), M’ma Camara, dont nous avons reçu copie ce mardi 5 janvier 2021.

En outre dans le cadre de l’élection présidentielle 2020, la présidente de l’Ape CI indique que 61 envoyés spéciaux venus de 15 pays ont foulé le sol ivoirien.

« Relativement à la couverture du scrutin présidentiel du 31 octobre 2020, nous avons enregistré la présence sur le sol ivoirien de 61 envoyés spéciaux pour le compte de 26 médias venus de 15 pays. L’Association de la presse étrangère à faciliter leurs accréditations auprès du Ministère de la Communication et des Médias et la Commission Electorale Indépendante », précise-t-elle.

Par ailleurs, M’ma Camara déplore 11 plaintes de la part de ses correspondants en espace de trois mois en 2020.

« Nous avons malheureusement enregistré 11 plaintes (agressions physiques et morales, des interpellations, des menaces, des actes d'intimidation) en notre sein durant la période allant du jeudi 20 août 2020 au dimanche 8 novembre 2020. Et ce, malgré les efforts et les actions du gouvernement en faveur du secteur de la presse à renforcer davantage et garantir la liberté de la presse », souligne-t-elle.

Et pourtant selon l’une des premières femmes africaines Journaliste reporter d’images (JRI), une tournée de sensibilisation a été effectuée auprès des corps constitués à l’effet de favoriser les conditions de travail des correspondants des médias étrangers sur le terrain.

« Trois mois avant le lancement de la campagne présidentielle, l’Association de la Presse Étrangère en Côte d’Ivoire (APECI) a entamé une série de rencontre auprès des corps constitués en vue de créer un cadre de travail sécurisé pour les journalistes en général et en particulier pour les correspondants de la presse étrangère en Côte d’Ivoire. Ainsi 14 demandes d’audience ont été rédigées et déposées auprès de plusieurs institutions ivoiriennes et étrangères. Cette démarche a permis de tisser un cadre de collaboration entre la police et la presse pour la sécurité des journalistes dans l'exercice de leur fonction, d’avoir le soutien du corps diplomatique accrédité en Côte d’Ivoire et de réduire les intimidations sur le terrain », a rappelé M’ma Camara.


Auteur: Pierre Ephèse - Ivoirematin-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  


Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]