Côte d'Ivoire : un gouvernement « Achi-1 » plus jeune

  • Source: : Web-News | Le 07 avril, 2021 à 12:04:47 | Lu 227 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Côte d'Ivoire : un gouvernement « Achi-1 » plus jeune

Dans la sélection de son nouveau gouvernement, le président ivoirien Alassane Ouattara a choisi de rajeunir son équipe mais dans la continuité.

Le chef de l'Etat ivoirien a procédé mardi 6 avril à la nomination de 37 ministres et de quatre secrétaires d'État, dont huit femmes. Pas de grands changements notés par rapport au précédent gouvernement de 47 ministres. A part que Téné Birahima Ouattara, frère cadet du président Ouattara, occupe désormais le poste stratégique de ministre de la Défense. Au-delà, aucun ministre n'est âgé de plus de 68 ans dans le nouveau gouvernement.

Confirmé au poste de Premier ministre après le décès de Hamed Bakayoko, Patrick Achi, 65 ans, est suivi dans l'ordre protocolaire par Kandia Camara, nommée ministre d'Etat, ministre des Affaires étrangères, de l'Intégration africaine et de la Diaspora. Proche de Ouattara et figure du parti au pouvoir, le RHDP, vainqueur des dernières élections législatives de mars, elle était jusque-là ministre de l'Education nationale.


Réagissant à ce « grand honneur pour moi et en même temps une grande fierté », Mme Camara dit dédier cette « nomination aux femmes de Côte d'Ivoire ». Selon elle, c'est la première fois dans l'histoire de la Côte d'Ivoire qu'une femme est nommée à ce poste.

Le numéro trois du gouvernement, Téné Birahima Ouattara, est confirmé à la Défense dont il dirigeait l'intérim depuis le décès, le 10 mars dernier, du Premier ministre Hamed Bakayoko.

Le général Vagondo Diomandé conserve aussi son poste de ministre de l'Intérieur et de la Sécurité là où Kobenan Kouassi Adjoumani est promu ministre d'Etat en charge de l'Agriculture et du Développement rural.

Par ailleurs, 13 nouveaux ministres effectuent leur entrée contre 18 sortants. Il s'agit entre autres, pour les nouvelles têtes, d'Amadou Coulibaly, patron des services de renseignement extérieurs, nommé ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement. Pierre Dimba, ancien directeur général de l'Ageroute, est le nouveau ministre de la Santé là où Thomas Camara, ancien Directeur général de la Société ivoirienne de raffinage (SIR), est devenu ministre des Mines, du Pétrole et de l'Énergie.


Parmi les sortants, on retrouve Ally Coulibaly, ex-ministre des Affaires étrangères, Sidiki Konaté, qui occupait l'Artisanat, ou encore Eugène Aka Aouélé, qui avait en charge la Santé. Ce dernier est nommé à la tête du Conseil économique et social.

En revanche, le nouveau gouvernement n'est pas élargi à l'opposition malgré le vent de décrispation notée ces derniers mois dans la vie sociopolitique du pays.

Celle-ci reste marquée par une présidentielle très tendue tenue en octobre dernier et des législatives un peu plus calmes en mars, mais aussi par le récent acquittement de l'ex-président Laurent Gbagbo par la Cour pénale internationale (CPI). L'organisation du retour de celui-ci dans son pays est d'ailleurs l'une des missions prioritaires du nouveau gouvernement.



Auteur: Apa - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  


Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]