Politique

Côte d’Ivoire / Nouveau quinquennat du Président Ouattara : Yamoussoukro attend le transfert effectif de la capitale et une meilleure répartition de la richesse nationale

  • Source: : Web-News | Le 27 novembre, 2020 à 21:11:16 | Lu 1753 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Côte d’Ivoire / Nouveau quinquennat du Président Ouattara : Yamoussoukro attend le transfert effectif de la capitale et une meilleure répartition de la richesse nationale

Au moment où le Président de la République Alassane Ouattara s’apprête à entamer un mandat qu’il a accepté de briguer « par devoir », les populations de la ville de Yamoussoukro attendent de lui le transfert effectif de la capitale de la Côte d’Ivoire dans la ville natale du Président Félix houphouet-boigny.

« On souhaiterait que vraiment pour ce quinquennat le transfert de la capitale soit effectif. C’est une préoccupation majeure pour nous en tant qu’habitant de Yamoussoukro », a déclaré le président de la jeunesse du RHDP (rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix, formation politique de Ouattara), Yaya Ouattara.

Celui-ci rappelle que « déjà il y a un grand pas qui s’est fait avec l’arrivée de certaines institutions de la République comme le Sénat mais avec ce quinquennat ce dossier doit être totalement achevé ».

Cette préoccupation est partagée par la plupart des personnes interrogées qui invitent de ce fait Alassane Ouattara à faire de la cité des Lacs une vraie capitale.

Lors du lancement des travaux de réhabilitation de plusieurs kilomètres de voirie dans la ville, le Président avait rappelé cette volonté et expliqué qu’il avait été freiné dans son élan par l’ampleur des travaux à réaliser sur l’ensemble du territoire national après la crise postélectorale de 2010.

«Ce que nous demandons c’est la promotion de la cohésion sociale et l’insertion de la jeunesse dans le tissu économique sans distinction », a indiqué pour sa part le président du forum Yakro pour la paix, Alfred N’gotta.

Le volet social de la politique de Ouattara reste une préoccupation également pour les populations de Yamoussoukro. Presqu’à l’unisson elles demandent à celui qui entame le premier mandat présidentiel de la troisième République de Côte d’Ivoire de se pencher beaucoup plus que la répartition des richesses engrangées par sa politique économique.

« Aujourd’hui-là quand le ministre de l’emploi dit qu’il y a eu deux millions d’emplois, on ne sent pas cela réellement. Il faudrait qu’il y ait encore plus de création d’emplois pour la jeunesse. Il y a trop de jeunes au chômage », a relevé Ouattara Yaya.

Il a signifié la grande attente des uns et des autres pour une plus grande solidarité au sommet au cours des cinq prochaines années.

A la veille du démarrage de cet autre mandat de Alassane Ouattara, Yamoussoukro se remet peu à peu d’une crise électorale émaillée de violences qui a fragilisé la cohésion sociale.



Auteur: Aip - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  


Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]