Côte d’Ivoire/ Tout le monde doit œuvrer « avec humilité » au retour des exilés du FPI (Cissé Bacongo)

  • Source: : Web-News | Le 12 février, 2018 à 09:02:25 | Lu 973 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

image d-illustration

Toutes les composantes de la classe politique ivoirienne, surtout le Rassemblement des républicains (RDR, parti présidentiel), doivent œuvrer « avec humilité » au retour en Côte d’Ivoire des exilés du Front populaire ivoirien (FPI, opposition), a déclaré Ibrahim Cissé Bacongo, conseiller spécial du président de la République chargé des affaires juridiques, institutionnelles et politiques.

« Le président Bédié (Henri Konan) et certains de ses proches ont connu l’exil après le coup d’Etat de décembre 1994 ; de même nous aussi, RDR, notre président et beaucoup de ses collaborateurs et militants ont connu l’exil au début des années 2000. Aujourd’hui, ce sont nos frères FPI qui sont en exil. Il faut que ceux qui sont en exil rentrent », a exhorté M. Cissé Bacongo, animant un meeting samedi au terrain Konan Raphaël de Marcory (Abidjan-Sud), face aux militants RDR de cette commune.

« Quand j’étais ministre de la Fonction publique, je veillais personnellement à ce que les exilés fonctionnaires réintègrent leurs postes dès leur retour et touchent leurs salaires impayés. Il y en a même un qui a touché jusqu’à 8 millions de francs CFA de rappel après son retour au pays », a révélé le député de Koumassi, qui s’exprimait dans le cadre des tournées initiées par la direction du RDR à travers le pays pour remobiliser leurs bases.

lire la suite sur 

 

Auteur: Abidjan.net - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  


Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]