Daloa : L’union du corps pastorale se lance sur le chantier de la réconciliation dans le Haut Sassandra.

  • Source: : Web-News | Le 02 septembre, 2019 à 14:09:51 | Lu 1073 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Daloa : L’union du corps pastorale se lance sur le chantier de la réconciliation dans le Haut Sassandra.

« Quelle perspective pour une cohésion sociale durable », c’est le thème des assises de (UCPD), L’union du corps pastorale qui est à sa première édition. 

En prélude à l’élection présidentielle prévue dans quelques mois, les responsables de cette organisation ont réunis autour d’une table, des guides religieux ainsi que des organisations de la société civile à la préfecture de Daloa le Jeudi 29 Aout 2019 pour animer une conférence en vus d’inviter les Ivoiriens et l’ensemble de ceux qui vivent en terre Ivoirienne à cultiver l’amour , la paix et la cohésion sociale.

 Présidée par le secrétaire général numéro 2 de la préfecture de Daloa, Glao Alexandre représentant le Préfet de région, celui-ci a salué l’initiative qui pour lui mérite d’être soutenue 3 toutes les actions qui concourent à consolider la cohésion social sont les bien venus3 a-t-il dit, leurs donnant l’assurance du soutien de l’administration préfectorale à les accompagner dans cette noble mission. 

Parrain de la cérémonie, le maire de la commune de Daloa Stéphane Gbeuly Auguste s’est fait représenté par son troisième adjoint Batouo Domi qui n’a pas manqué de signifier que la commune de Daloa à l’instar des autres communes du Pays, a besoin de paix pour son émergence et cela, dans un environnement apaisé. Selon l’apôtre Dely Pacôme le président de l’unité du corps pastorale de Daloa , étant serviteurs de Dieu , ils sont appelés à non seulement réconcilier les homme avec Dieu mais aussi , à en faire autant du côté des homme entre eux .C’est pourquoi dit-il , cette initiative afin que cette cohésion sociale soit une réalité dans le quotidiens des populations du haut Sassandra. 

« Jusqu’en 2020 , nous comptons parcourir les villages , les sous préfecture de la Région du Haut Sassandra pour parler de paix , pour amener les frères et sœurs , les ressortissants des pays de la CEDEAO , tout le monde à vivre ensemble parce que nous somme appelé à vivre ensemble d’autant que l’unité nationale est très important». Digbo Gogui Albert Anthropologue à l’université Lorougnon Guedé, l’Imam Abdala Bamba, président de la plate forme des guides religieux du Haut Sassandra, Maitre Kouadio Armand juriste, membre de la coalition Ivoirienne de cour pénale internationale, le pasteur Tétchi Haley Junior enseignant à l’école de formation missionnaire étaient les conférenciers du jour ayant instruis l’assistance aux notions de cohésion sociale gage d’une paix durable en Côte d’ Ivoire.

Auteur: MBATIO - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  


Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]