Guillaume Soro ou comment détruire un mythe ?

  • Source: : Web-News | Le 13 mai, 2020 à 12:05:21 | Lu 2913 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Guillaume Soro ou comment détruire un mythe ?

À cinq mois des élections présidentielles en Côte d'ivoire ,le mythe du candiat declaré et Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly tarde à prendre forme , le doute plane. 


Alors le parti Présidentiel n'hésite plus à coup d'intimidation ,d'accusation, d'emprisonnement d'opposants de contenir le risque Guillaume soro, Tout est mis en œuvre pour broyer le mythe de cet ex-allié et ses supporters. Un mythe se construit dans les cœurs et les esprits ; Seul l'assoiffé de haine et le brûlé par les rancœurs l'ignore.


 Que Dieu apaise les esprits chagrins ! Dites amen! Voyons ! De qui s'agit-il ? J'ai souri, quand j'ai ouï quelque part, que Guillaume Soro ne serait plus rien dans ce pays ! Que Dieu pardonne cette bouche envoûtée par la haine et la jalousie ! Attaque après attaque, l'histoire s'écrit ... 


 En vérité, je cherche à comprendre pourquoi et comment Guillaume Soro est sorti toujours grandi de faits, d'histoires que l’on croyait cependant apocalyptiques pour lui. À plusieurs reprises ! Je l'ai vu être blanchi dans les consciences alors qu'il avait été badigeonné de boue par des mains originellement impures ! J'ai vu des pierres jetées contre lui, se retournées violemment, comme un boomerang, au visage de la main insidieuse à l'initiative du jet. Si Croire en Dieu, veut que nous croyions en la destinée, n'est-ce pas là, la marque du divin ? 

 Un héros est fait de petites histoires… Le peuple aime les héros, le vain peuple encore plus ! L’histoire retient toujours l'héroïsme de ceux qui se dressent contre un système avilissant. Un héros est fait de petites histoires, ces petites histoires qui font la grande. Jamais alors, ne sera un héros, celui dont le parcours n'est point jonché de petites histoires. La sagesse du roi Solomon nous enseigne qu'on ne peut pas détruire pas un mythe. Mais à côté d'un mythe, on peut construire un mythe plus grand ! comme me le répétait souvent, il y’a deux décennies mon doyen Karamoko Yayoro. 

Comment se construire un mythe plus grand que le mythe Guillaume Soro ? 

Voici la question qui taraude l’esprit tourmenté de ses adversaires politiques. Peine perdue !!! Le chemin emprunté pour y parvenir est aussi injuste que brutal , il n’est conforme ni au fond ni à l’esprit de la démocratie. Les histoires de faux héros le peuple n'en a cure ! Un mythe ne se construit pas par des montages de grossiers gros plans sur les chaînes nationales ou des dons relevant de l’escroquerie morale ( le mot n’est pas de moi)ou encore par des articles de presse commandés et commandités, Le peuple n'aime pas les faux héros ! La haine ou le désamour pour Guillaume soro ne doit point rendre quiconque complice d’une injustice ,tel est ma vision 

Il n’y a pas de bonne ou mauvaise injustice, une injustice est une injustice. Rien n'est tard ! Des sous - entendus sont nés certes, mais le compromis doit suivre. Economisons nos énergies en arrêtant de braver l’évidence. Sinon on plonge aisément dans l'imbroglio. 

Le toit de l'enfer est fait d'occasions perdues. L’arbitraire et l’injustice sont à bannir sinon bon vent à vous tous, le tribunal de l’histoire est implacable. In fine, malgré des divergences exacerbées par ceux qui en profitaient, cette génération de 1990 à nos jours a payé de sa sueur et de son sang, pour toujours tout gagner pour les autres et rien pour elle-même.

 À cette génération j’aimerais dire ceci :

 -Au nom de vos aspirations profondes, unissez-vous ou vous serez spoliés ;

 accomplissez votre mission ou trahissez-la, si vous échouez le tribunal de l’histoire sera implacable avec vous. 


Le couronnement de cette lutte générationnelle est la conquête du pouvoir d’état pour que vous apportiez à la nation les changements révolutionnaires évoqués jadis .


Une correspondance particulière de Kalilou Cisse

Auteur: Redaction - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  

Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]