Mamadou Touré à Assoa Adou, depuis Yakassé Attobrou :« A combien Gbagbo Laurent t’a-t-il acheté pour rejoindre le FPI »

  • Source: : Web-News | Le 26 juillet, 2019 à 05:07:22 | Lu 533 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Mamadou Touré à Assoa Adou, depuis Yakassé Attobrou :« A combien Gbagbo Laurent t’a-t-il acheté pour rejoindre le FPI »

Le directeur exécutif adjoint du Rassemblement des Houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP) était ce Jeudi 25 Juillet 2019 à Yakassé Attobrou où il a procédé à l’investiture du maire de Yakassé Attobrou, Monsieur François Adepo Yapo, membre fondateur du Front populaire Ivoirien dans cette localité qui vient de rejoindre ainsi le RHDP.

Il était avec Joseph Séka Séka, membre du Bureau politique du RHDP et fils de la localité. Une occasion saisie par le Ministre Mamadou Touré pour répondre à certains cadres de l’opposition qui ne cesse de voir en ce ralliement une opération d’achat des cadres. Si tel est le cas, le porte-parole adjoint du RHDP veut savoir le montant qu’a déboursé le Président Laurent Gbagbo pour que Assoa Adou quitte le PIT pour rejoindre le FPI. « Assoa Adou n’était pas FPI. Il était membre fondateur du PIT. Assoa Adou a quitté le PIT pour aller au FPI, à combien Gbagbo Laurent l’a-t-il acheté ? Laurent Akoun n’était pas aussi FPI, il était était PIT comme Assoa Adou, il a quitté le PIT pour le FPI, à combien a-t-il été acheté ? N’dori Raymond, paix à son âme, n’était pas FPI, il était PIT. Il a quitté le PIT pour aller au FPI. A combien a-t-il été acheté ? Bro Gbrebé était Pdci-Rda, elle a quitté le Pdci pour aller soutenir Laurent Gbagbo ? A combien a-t-elle été acheté ? Nzi Paul David qui était le directeur de cabinet de Laurent Gbagbo était Pdci- Rda, il a quitté le Pdci pour aller auprès de Gbagbo, à combien il a été acheté », a-t-il invité Assoa Adou et l’ensemble de l’opposition à venir répondre à cette question. Il a exhorté cette opposition à ne banaliser le débat. « Si les valeurs qu’ils ont défendues hier se retrouvent aujourd’hui au RHDP cela ne fait pas d’eux des personnes achetées ou vendues ».

A l’en croire, les gens doivent apprendre dans ce pays à respecter les choix des uns et des autres même quand ils ne les partagent pas. Tout en indiquant à François Adepo Yapo d’avoir fait le bon choix, Mamadou Touré l’a conseillé à ne pas décevoir les militants. « Faites tout pour contribuer au développement et à l’épanouissement des populations de Yakassé Attobrou », a-t-il engagé. Aux cadres qui ont rallié le RHDP, Mamadou Touré les a invités à ne pas faire être complexés. « Soyez fiers de votre choix », les a-t-il conseillés.

La présidentielle aura lieu dans Un an et demi. Mamadou Touré a indiqué à cet effet que le RHDP est serein. « Le temps des débats aura lieu. En attendant au RHDP, nous sommes concentrés à produire des actions de développement. Pour 2020, aucun des prétendants n’est inconnu. Tous ont déjà géré ce pays. En 2020 l’exercice sera de dire qu’est-ce qu’on a fait par le passé qui permet de crédibiliser ce que nous promettons », a-t-il fait savoir.

Autre sujet abordé par le porte-parole adjoint du RHDP est la question de la réconciliation. Sur ce sujet, il a rappelé qu’Alassane Ouattara a tout subi dans ce pays notamment les pires humiliations et injures. Malgré cela, le chef de l’Etat a pardonné. Pour lui, Assoa Adou et ses amis de l’opposition qui parlent aujourd’hui bénéficient des actes de réconciliation du Président de la République. « Le Président Ouattara a libéré Simone Gbagbo, de nombreux réfugiés sont rentrés. Quels actes ont-ils posés dans le sens de la réconciliation », prend -t-il à témoin la population exhortant les populations de Yakassé Attobrou à tourner le dos aux politiciens qui attisent la haine. « Par les actions du Président, Yakassé Attobrou a du bitume. Par les actions du Président, vous avez de l’électricité, de l’eau courante », a-t-il fait savoir aux populations.

 

Auteur: - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  


Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]