Samedi 15 Juin, 2024 - 5:53 PM / Abidjan +33
Samedi 15 Juin, 2024 - 5:53 PM / Abidjan +33
Politique

Procès en appel des pro-Soro: Alain Lobognon regrette pour avoir agi par "naïveté"

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
Procès en appel des pro-Soro: Alain Lobognon regrette pour avoir agi par "naïveté"
Côte d’Ivoire (Top News Africa) L'ex-ministre ivoirien des Sports, Alain Michel Agnima Lobognon a regretté, vendredi, pour avoir agi par naïveté et que si c'était à refaire, il ne le referait pas, lors du procès en appel des proches de l'ex-président de l'Assemblée nationale Guillaume Soro, à la Cour d'appel d'Abidjan-Plateau.
"J'ai été naïf, si c'était à refaire, je ne vais pas le refaire parce qu’il y avait, le président et vice-président du Comité d’accueil qui actuellement sont en liberté et n'ont jamais fait l’objet d’une poursuite", relate M. Alain Lobognon, le porte-parole du comité d’organisation de l’accueil M. Soro, à la barre.

M. Lobognon comme les 11 autres accusés, est poursuivi pour entre autres charges d’atteinte à l’autorité de l’État, de complot et de diffusion de fausses informations tendant à jeter le discrédit sur les institutions dans cette affaire qui date de fin décembre 2019.

La justice ivoirienne l’accuse, en claire d’avoir distillé une fausse information sur le détour du vol de l’ex-président de l’Assemblée nationale qui a atterri au Ghana. Cette information laissait entendre que les autorités aéroportuaires ivoiriennes avaient refusé l’atterrissage de l’avion de M. Soro, ce qui n’était pas le cas selon la Cour.

A la barre M. Lobognon qui a organisé une conférence de presse pour annoncer cette arrivée dans le calme de M. Soro, a affirmé qu’il a eu le consentement du ministre de l’Intérieur et de la sécurité  Vagondo Diomandé et l’ex-préfet d’Abidjan M. Dosso à l’effet de prendre des dispositions pour l’accueil. 

En effet, après six mois à l'étranger, Guillaume Kigbafori Soro devrait atterrir à Abidjan le 23 décembre 2019. Mais finalement, le vol de l'ex-chef de la rébellion ivoirienne a atterri au Ghana voisin, à Accra, craignant une ‘’arrestation à son arrivée à Abidjan’’.

Ouvert lundi, la phase interrogatoire des accusés de ce procès en appel s’est achevée ce vendredi, laissant place aux passages des témoins avant la plaidoirie. L’audience a été suspendue pour  reprendre  le lundi 6 février 2023 à la demande du président de la Cour.  
Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR