Politique

RHDP : Pourquoi la candidature d'Hamed Bakayoko effraie des cadres

  • Source: : Web-News | Le 27 juillet, 2020 à 20:07:11 | Lu 49078 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

RHDP : Pourquoi la candidature d'Hamed Bakayoko effraie des cadres

Suite à la mort soudaine d'Amadou Gon Coulibaly, mercredi 8 juillet 2020, le RHDP (Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix) a perdu son candidat à la présidentielle 2020.

 De nombreux cadres du parti au pouvoir ont vite fait de solliciter la candidature d'Alassane Ouattara. Mais qu'en est-il d'Hamed Bakayoko qui a pourtant assuré l'intérim du Premier ministre lors de son séjour à Paris pour des raisons médicales ? 


 Amadou Gon Coulibaly avait été désigné par Alassane Ouattara pour porter les couleurs du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix à la présidentielle du 31 octobre 2020. En effet, le président ivoirien, après avoir longtemps joué la discrétion, a annoncé qu'il ne briguerait pas un 3e mandat.


 Pour lui succéder, le patron du RHDP a porté son choix sur son plus fidèle ami et serviteur qui n'était autre que son Premier ministre. Même si au sein de son parti politique, des cadres n'ont pas apprécié le mode de désignation du candidat des houphouëtistes, le chef de l'État a tant bien que mal réussi à faire accepter le "lion".


Mais le destin va déjouer les plans d'Alassane Ouattara, le mercredi 8 juillet 2020. Ce jour-là, Amadou Gon Coulibaly a été frappé par un malaise cardiaque et ne s'en remettra pas. C'est la tristesse et la consternation au RHDP ! La douleur et l'émotion ont vite fait place à la dure réalité politique. 


Qui pour remplacer Amadou Gon Coulibaly ? 


Sans perdre de temps, des cadres du RHDP se mobilisent pour solliciter la candidature d'Alassane Ouattara. Pour eux, il n'est point question de porter le choix sur une autre personnalité du parti. Surtout pas Hamed Bakayoko. La raison est toute simple. Alassane Ouattara réélu président, ils sont assurés de conserver leurs prérogatives ; ce qui n'est pas garanti si Hamed Bakayoko est installé au Palais présidentiel, selon Jeune Afrique. 


 Pour l'heure, Alassane Ouattara ne s'est pas encore prononcé sur la question. Il faut noter que le maire d'Abobo a demandé à son mentor d'être candidat au nom du RHDP.

Auteur: Afrique-Sur7.fr - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  


Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]