Saint-Valentin : Hamed Bakayoko en plein love avec son épouse dans un maquis d’Abobo

  • Source: : Web-News | Le 15 février, 2019 à 10:02:28 | Lu 803 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

imge-d-illustration

Ministre d’État, ministre de la Défense et maire d’Abobo, Hamed Bakayoko et son épouse ont passé une fête de Saint-Valentin dans la réalité de la commune dont il est le premier magistrat. À sa Valentine, Hambak a offert un repas des plus ordinaires dans un maquis d’Abobo.

Alors qu’il aurait pu s’offrir un dîner aux chandelles à l’occasion de la fête de Saint-Valentin dans l’un des plus grands restaurants d’Abidjan, Hamed Bakayoko a opté pour la destination Abobo pour passer ces grands moments consacrés à la célébration de l’amour avec son épouse. Se voulant très proche de ses administrés, monsieur le Maire a quitté sa résidence de la Riviera pour Abobo.

Dame Bakayoko aussi simple que son époux a trouvé l’idée de son Valentin tellement géniale qu’elle n’a posé aucun obstacle à cette requête. En amoureux, leur cortège s’est ébranlé en direction d’un maquis plus qu’insignifiant pour les personnalités que représente le couple. Très vite, les lovers suscitent des regards et des attroupements. Curieux de voir d’aussi importantes personnalités dans un tel cadre en plus à l’occasion de la fête de la Saint-Valentin.

Dame Bakayoko qui est vêtue pour la circonstance d’une robe rouge pour coller à la tradition de cette fête demande à son amoureux de lui offrir un bon plat de ‘’choukouya’’. Sans protocole, l’époux s’exécute et prend sa commande auprès du braiseur qui probablement ne sait pas qu’il n’a pas affaire à des clients ordinaires.

Le plat servi, les amoureux demandent deux sodas pour accompagner le plat de ‘’choukouya’’ dont la facture totale leur aurait coûté au maximum 2 000 F Cfa. Pour cette soirée, avec moins de 5 000 F Cfa, le couple aura passé d’agréables moments. Des moments que sans doute le couple rééditera l’année prochaine.

Avant de quitter les lieux, le Maire de la commune a pris le soin d’offrir des fleurs aux vendeuses et autres femmes du maquis non sans accorder quelques selfies à tous ces curieux venus apprécier le couple.

 

Auteur: l'infodrome - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  

Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]