COVID 19 : Le ministre Adjoumani dévoile les projets agricoles pour assurer la sécurité alimentaire

  • Source: : Web-News | Le 10 avril, 2020 à 10:04:38 | Lu 829 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

COVID 19 : Le ministre Adjoumani dévoile les projets agricoles pour assurer la sécurité alimentaire

Le ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, Kobenan Kouassi Adjoumani a dévoilé jeudi à Abidjan, la mise en œuvre de plusieurs projets agricoles, en vue d’assurer la sécurité alimentaire en cette période de lutte contre la propagation du COVID 19. 

 Selon le ministre, vu les impacts probables que le COVID 19 aura sur le secteur agricole avec des conséquences drastiques sur la production vivrière, allant de 15 à 20% de réduction, le gouvernement a vite réagi en mettant en place un fond de 300 milliards F CFA pour soutenir le secteur agricole, dont 50 milliards F CFA pour les cultures vivrières et 250 milliards F CFA pour les cultures pérennes. 



 M. Adjoumani a précisé que des mesures urgentes à mettre rapidement en œuvre entre avril et juin 2020 et financées sur les 300 milliards F CFA annoncées pour le secteur agricole ont été proposées par son département ministériel. 



  «Ces mesures urgentes ont fait l’objet d’un plan d’actions. Il est en cours de consolidation avec les propositions faites par les autres ministères sur la production du riz et les ressources animales et halieutiques. Il fera l’objet d’un décret dès la semaine prochaine afin de permettre la mise en œuvre rapide des mesures arrêtées», a expliqué le ministre.



 Il a relevé qu’au niveau de son département, les mesures arrêtées concernent le maïs, le manioc, le maraicher, l’igname, la banane plantain, le café, le cacao, l’anacarde, le coton, l’hévéa, le palmier à huile et la production fruitière. Pour les cultures vivrières, ces dispositions visent à l’acquisition des kits agricoles (semences, engrais, produits phytosanitaires, outillage agricole, etc.), le recensement des sites de production propices, avec une bonne répartition géographique sur le territoire national. 


 Avec un investissement de plus de 3.000 milliards F CFA dans le cadre du Programme national d’investissement agricole (PNIA1) financé par l’Etat, les partenaires techniques et financiers et le secteur privé, la Côte d’Ivoire a augmenté sa production vivrière de 2012 à 2019, passant de 11 886 535 tonnes à 18 524 924 tonnes. De même, la production des cultures de rentes a augmenté de 4 980 060 tonnes en 2012 à 7 8845 169 tonnes en 2019.

Auteur: Aip - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  


Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]