Mutineries : Bruno Koné accuse Gbagbo

  • Source: : Ivoirematin-News | Le 24 mai, 2017 à 19:05:38 | Lu 1669 fois | 3 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

images d illustration

Le gouvernement avec à sa tête le Président Alassane Ouattara n’est ni responsable ni comptable des mutineries et mouvements d’humeur d’anciens combattants qui perturbent la quiétude des populations depuis 2011. Mais c’est la faute à Laurent Gbagbo dont le refus de reconnaître sa défaite à conduit à une crise postélectorale. Tel est le point de vue de Bruno Koné qui s’exprimait sur la question lors du point de presse relatif au conseil des ministres de ce mercredi 24 mai 2017.

« Le gouvernement n’est pas la cause des mutineries et des mouvements d’humeur. Le gouvernement est plutôt une victime de tout ce qui se passe. Nous continuons de payer encore le passif de la crise postélectorale. Si en 2010 tout le monde avait accepté les résultats et qu’un candidat n’avait pas décidé de s’accrocher au pouvoir, on ne connaîtrait pas cette situation », a laissé entendre le porte-parole du gouvernement.

A l’écouter, « le gouvernement fait tout ce qu’il peut avec les moyens qu’il a, les moyens d’un pays en voie de développement pour gérer au mieux ces crises ».


Auteur: Derome - ivoirematin.com - Ivoirematin-News


Commentaire (3)


Anonyme En Mai, 2017 (10:21 AM) 0 FansN°: 1
Heee Laurent Gbagbo yako, quand ça va on oublie que tu as été président de ce pays quand ça ne va pas on trouve que c'est toi qui est á la base de leur malheur. Vraiment décevant de la part de nos autorités
Anonyme En Mai, 2017 (11:11 AM) 0 FansN°: 2
Le pays a plutôt besoin de solutions cher ministre et non de faux cours d'histoire qui pourraient davantage diviser les ivoiriens. Proposez nous en.

Anonyme En Mai, 2017 (04:26 AM) 0 FansN°: 3
Pathétique

Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  

Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]