Societe

Risques et assurance : Sandé Fatola, président du RIMAE dévoile ses objectifs pour 2018

  • Source: : Ivoirematin-News | Le 03 mars, 2018 à 11:03:50 | Lu 1486 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

image d-illustration

Sandé FATOLA est le président du Réseau Ivoirien du Management de Risques et Assurance d’Entreprise (RIMRAE) créé en février 2016. Dans cette interview accordée à Ivoirematin.com, M. FATOLA fait le bilan des deux années d’exercice et dévoile les objectifs du réseau pour 2018.

IVOIREMATIN.COM : Bonjour M. Sandé FATOLA président du Réseau Ivoirien du Management de Risques et Assurance d’Entreprise (RIMRAE). Parlez-nous de votre réseau ?

M. FATOLA : Crée seulement en février 2016 par des professionnels de la gestion des risques et assurance d’entreprise, notre réseau compte à ce jour une soixantaine de membres et notre objectif d’ici la fin de l’année est d’atteindre une centaine de membres. Dès la création de ce réseau, nous nous sommes fixés trois (3) missions essentielles à savoir la formation des membres, échanges et partages des expériences, sensibilisation des pouvoirs publics et privés à la culture de la gestion des risques en Côte d’ivoire et en Afrique subsaharienne.

Quel bilan faites-vous des deux ans d’activités de votre réseau ?

En deux (2) ans d’activités, nous pouvons dire que globalement le bilan est positif, nous avons pour preuve l’organisation de trois (3) conférence-débats à l’endroit de nos membres portant sur les risques agro-industriels, les risques de santé et sécurité au travail et l’ERM (Entreprise Risk Management) en Afrique animés par des professionnels de haut niveau. Nous avons également diffusé cinq (5) newsletter avec des articles et des interviews très intéressants avec des acteurs nationaux et internationaux. Nous avons aussi participé à des activités internationales à savoir les deux dernières éditions du Forum Afrisques en 2016 et 2017 à Abidjan et à Dakar, le Forum Préventica à Dakar en 2017 et enfin aux 25ème et 26ème convention de l’AMRAE (Association du Management des Risques et Assurances d’Entreprise) respectivement à Deauville et à Marseille. Par ailleurs, nous avons accompagné la création et la mise en place des réseaux du management des risques au TOGO, au BURKINA et bientôt les pays comme le SENEGAL, le MALI, le GABON et le CAMEROUN qui nous rejoindrons pour former un large réseau panafricain.

A propos de la 26ème convention de l’AMRAE à Marseille en France, que peut-on retenir pour votre participation ?

Avant de répondre à la question de la participation de notre pays à cette convention, je voudrais souligner que la barre des 3 000 participants a été franchie avec plus d’une centaine d’intervenants ; le thème central était l’intelligence des risques pour franchir de nouveaux caps avec des plénières, des ateliers, et conférence-débats.

Fort de la participation de trois (3) membres, nous avons participé en marge de la convention à l’AG du Club Francorisk où nous avons été désigné comme membre du conseil d’administration, avons participé à deux tables rondes, une sur les assurances en Afrique et l’autre sur la formation des risk manager africains. A ce sujet, nous avons également signé une convention de partenariat avec ARM Africa partenaire de The Institutes pour la prestigieuse formation ARM (Associate Risk Management) des membres de notre réseau. La Côte d’Ivoire est le deuxième pays en Afrique après le Maroc à bénéficier de cette formation sur place. Et d’ailleurs, en plus des gains réalisés en termes de frais de voyage et de séjour, nous avons pu obtenir de nos partenaires une importante subvention pour réduire le coût de cette formation dont la première promotion démarre au mois d’Avril 2018.

M. le Président, quelles sont vos perspectives pour 2018 ?

Il s’agit d’abord pour nous de consolider nos acquis ; continuer le développement risk management par la création des réseaux dans les pays africains, recruter et former nos membres avec notre projet de formation ARM, faire des activités de promotion et de sensibilisation à la culture des risques auprès de nos dirigeants et des chefs d’entreprises et espérons finir en beauté l’année au mois de novembre avec l’organisation du 1er Forum Africain du Risk Management à Abidjan.

 Nous arrivons au terme de notre entretien, votre mot de fin M. le Président ?

Je voudrais remercier très sincèrement notre parrain le Président du Club Francorisk qui a une grande vision pour l’Afrique quant au développement du risk management, qui a cru en la Côte d’ivoire et qui nous accompagne par ses appuis et ses conseils avisés. Merci à l’ASACI et à son dynamique Président Johnson Roger BOA pour le soutien matériel et logistique ainsi qu’à tous les autres partenaires AMRAE, FERMA…merci également à la rédaction de Ivoirematin.com qui nous donne cette opportunité de nous exprimer.

 

 

 
 

Auteur: Derome-ivoirematin.com - Ivoirematin-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  

Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]