Dimanche 03 Mars, 2024 - 9:39 AM / Abidjan +33
Dimanche 03 Mars, 2024 - 9:39 AM / Abidjan +33
Sport

Aliou Cissé : « Le Sénégal doit se qualifier à la Coupe du monde 2026 »

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
Aliou Cissé : « Le Sénégal doit se qualifier à la Coupe du monde 2026 »
Après l’avoir réussi en 2018 et 2022, le sélectionneur veut conduire les Lions au prochain Mondial dont l’organisation a été attribuée au trio États-Unis, Canada et Mexique.

Ce n’est pas encore la Coupe d’Afrique des nations (Can) prévue du 13 janvier au 11 février 2024 en Côte d’Ivoire, mais le Sénégal disputera deux matchs officiels durant la fenêtre internationale de ce mois de novembre.

Le 18, au stade Me Abdoulaye Wade de Diamniadio, à la périphérie de Dakar, les champions d’Afrique en titre recevront, à 19 heures (Temps Universel), le Soudan du Sud dans le cadre de la 1ère journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2026.

Trois jours plus tard, Kalidou Koulibaly et ses coéquipiers iront à Lomé pour défier le Togo au stade de Kégué à 16 heures (Temps Universel). Pour ces deux rencontres du groupe B comprenant également la République Démocratique du Congo, la Mauritanie et le Soudan, Aliou Cissé a publié, ce vendredi, une liste de 26 joueurs. Comparée à la précédente, seul le défenseur Mamadou Sané (Aris Limassol, Chypre) manque à l’appel.

Face à la presse spécialisée, le sélectionneur national s’est prononcé sur le fait que le match contre le Soudan du Sud se disputera sans public dans les gradins. Le Sénégal a été sanctionné d’un huis clos et d’une amende s’élevant à 170.000 euros par la Fédération internationale de football association (Fifa) en raison du « non-respect des règles de sécurité pour le maintien de l’ordre, des jets d’objets, de l’utilisation de lasers et de fumigènes dans les tribunes, ainsi qu’une banderole offensante» lors de la réception, le 29 mars 2022, de l’Égypte en barrages retour des qualifications du Mondial qatari.

« Ce huis clos est difficile. On n’arrive pas à le digérer. Je crois qu’en termes de fair-play, le Sénégal a toujours été un exemple. Durant la Coupe du monde 2018, nos supporters ont été distingués pour cela. À la Can 2019, malgré la défaite en finale contre l’Algérie (0-1), nous avons été l’équipe la plus fair-play du tournoi. Au Cameroun, lors de l’édition suivante, nos supporters ont aussi montré à quel point ils sont disciplinés. On ne peut être que tristes par rapport à cette décision. Nous avons besoin de notre 12e homme. Mais comme dit l’adage loin des yeux, près du cœur. On jouera pour nos supporters », a promis l’entraîneur en poste depuis mars 2015.

« Deux matchs importants »

Malgré tout, Aliou Cissé a un impératif de victoire face au petit poucet que constitue le Soudan du Sud. Néanmoins, a-t-il nuancé, « ce n’est pas une sélection à prendre à la légère. Elle viendra à Dakar pour faire un bon résultat ». Après avoir croisé le fer avec les Bright Stars, les Lions tenteront de déplumer les Éperviers.

« Le Togo nous a privés du Mondial en 2006. Quand on y retourne, on nous rappelle cet échec. C’est une équipe qui a énormément de qualités avec de bons joueurs et un coach expérimenté (Paulo Duarte). Ce sera compliqué à Lomé, mais nous avons des arguments à faire valoir », a déclaré le technicien aux dreadlocks. Pour lui,  « ces deux matchs sont importants. Car le Sénégal doit se qualifier à la Coupe du monde 2026. C’est à nous de bien entamer ces éliminatoires en empochant six points » au sortir de ce rassemblement.

À deux mois du coup d’envoi de la Can, Aliou Cissé a été interpellé sur la décision de la Confédération africaine de football (Caf) de rétablir à 23 le nombre de joueurs sélectionnés pour la compétition contre 26 lors de la précédente édition à cause de multiples indisponibilités liées au coronavirus. « Tout le monde est conscient de la dureté de la Can. Entre les baisses de forme, les suspensions et les blessures, je pensais que la Caf allait nous permettre de retenir 26 ou 27 joueurs. Cela nous aurait donné beaucoup plus de possibilités pour rehausser le niveau de la joute. Il serait bien, à l’avenir, que l’instance faîtière nous consulte avant de prendre ce genre de décisions », a suggéré le sélectionneur du Sénégal.

D’ici peu, il fera des heureux et des malheureux à l’occasion de l’annonce de la liste définitive des joueurs appelés à défendre les couleurs du tenant du titre. Si tout se passe comme prévu, le fragile latéral Youssouf Sabaly sera du voyage. « On connaît tous ses qualités. Il sera à la prochaine Can. Il n’y a pas de doute là-dessus. Je le gère différemment. Je peux lui permettre, par exemple, de ne pas s’entraîner pendant une semaine. Histoire de reposer son corps. Il faut y aller intelligemment avec lui parce qu’il se blesse souvent. Son coach au Bétis Séville, Manuel Pellegrini, l’a dit aussi », a expliqué Aliou Cissé.

En Côte d’Ivoire, le Sénégal, restant sur deux finales de Can d’affilée, entend conserver le trophée remporté de haute lutte. Cela passe notamment par une attaque efficace. Même si à ce poste tous les signaux ne sont pas au vert, le capitaine de la génération 2002 préfère voir les choses du bon côté : « Quand on regarde le nombre de buts inscrits par mes attaquants, on peut s’inquiéter de leur état de forme. Cependant, en équipe nationale du Sénégal, il y a plusieurs joueurs, évoluant à différents postes, qui sont capables de faire la différence. Nous ne sommes pas dépendants d’un avant-centre ».

Boulaye Dia, Habib Diallo et Nicolas Jackson, en concurrence pour la pointe de l’attaque sénégalaise, ne marchent pas actuellement sur l’eau. « Nous n’avons pas un buteur racé. Il faut remonter à longtemps pour voir un numéro 9 sénégalais signer plus de 20 réalisations dans un championnat européen en une saison. Sadio Mané l’a fait à Liverpool, mais il n’est pas un avant-centre. Je ne suis pas angoissé par leur manque d’efficacité. Il faut simplement continuer à travailler. Marquer des buts, c’est aussi une question de confiance », a conclu Aliou Cissé.

Liste des 26 Lions pour les matchs officiels contre le Soudan du Sud et le Togo :

Gardiens (3) : Édouard Mendy (Al-Ahli, Arabie saoudite), Sény Dieng (Middlesbrough, Angleterre) et Mory Diaw (Clermont, France).

Défenseurs (9) : Kalidou Koulibaly (Al-Hilal, Arabie saoudite), Abdou Diallo (Al-Arabi Doha, Qatar), Moussa Niakhaté (Nottingham Forest, Angleterre), Fodé Ballo Touré (Fulham, Angleterre), Abdoulaye Seck (Maccabi Haïfa, Israël), Ismail Jakobs (AS Monaco, France), Noah Fadiga (La Gantoise, Belgique), Abdoulaye Niakhaté Ndiaye (Troyes, France) et Formose Mendy (Lorient, France).

Milieux (8) : Idrissa Gana Guèye (Everton, Angleterre), Cheikhou Kouyaté (Nottingham Forest, Angleterre), Nampalys Mendy (RC Lens, France), Pathé Ciss (Rayo Vallecano, Espagne), Pape Matar Sarr (Tottenham, Angleterre), Lamine Camara (FC Metz, France), Dion Lopy (Almeria, Espagne) et Krépin Diatta (AS Monaco, France).

Attaquants (6) : Sadio Mané (Al-Nassr, Arabie saoudite), Boulaye Dia (Salernitana, Italie), Ismaïla Sarr (Olympique de Marseille, France), Iliman Ndiaye (Olympique de Marseille, France), Habib Diallo (Al-Shabab Riyad, Arabie saoudite) et Nicolas Jackson (Chelsea, Angleterre).

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR