Chelsea-Real Madrid : N'Golo Kanté, le milieu ultime

  • Source: : Web-News | Le 06 mai, 2021 à 00:05:18 | Lu 157 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Chelsea-Real Madrid : N'Golo Kanté, le milieu ultime

"Exemplaire", "souriant", "travailleur", "infatigable"... Tous ces qualificatifs relevant du même champ lexical reviennent sans cesse quand il s'agit d'évoquer N'Golo Kanté. 

Loué pour son endurance et ses capacités défensives (il a été le deuxième joueur à avoir le plus couru dans le match avec 11,38km), l'international français a rappelé, mercredi 5 mai, qu'il était bien plus qu'un milieu défensif travailleur. Il a été le principal architecte des deux buts de la victoire de Chelsea contre le Real Madrid en demi-finale de Ligue des champions (2-0), embrassant un rôle de créateur pour lequel il n'est pas assez souvent crédité. Des qualités qui font de lui un milieu de terrain extrêmement complet, un joueur ultime.

Bien plus qu'un récupérateur

Le football est un sport de temps et d'espace où le timing est crucial. Aux portes d'une finale de C1, seules des qualités techniques, des prédispositions motrices et une intelligence de jeu peuvent permettre de créer un déséquilibre chez un adversaire ambitieux. N'Golo Kanté les a toutes exprimées à la 28e minute de jeu en accélérant une séquence de passes, là où un milieu défensif aurait eu tendance à jouer la prudence pour éviter une perte de balle.

Après un contrôle orienté parfait lui permettant de mettre Nacho dans le vent et une passe du bout du pied pour Timo Werner sur sa deuxième touche, juste devant Casemiro, l'ancien de Leicester a pu fixer et décaler Kai Havertz, seul dans la surface de réparation. Et c'est après le piqué de l'Allemand, rebondissant sur le haut de la barre transversale de Thibaut Courtois, que Werner est venu conclure dans le but vide. 

En deuxième période, Kanté a failli doubler la mise à la 66e minute mais son duel avec le gardien belge a été coupé par un tacle salvateur de Federico Valverde, tout juste entré en jeu. Mais il a retrouvé la lumière à nouveau dans un rôle de créateur, en étant encore l'auteur de l'avant-dernière passe sur le but du break inscrit par Mason Mount (85e). Après un dégagement madrilène, de la tête, N'Golo Kanté a surgi, lancé à pleine vitesse, pour prendre le ballon en premier puis fixer la défense adverse et décaler Christian Pulisic, centreur décisif pour Mount.

Une arme utilisée avec parcimonie

Déjà élu homme du match lors de la demi-finale aller, à Madrid, Kanté a rappelé le joueur de classe mondiale qu'il était, éclipsant des monstres comme Luka Modric et Toni Kroos pendant 180 minutes. "C'est le gars dont vous avez besoin pour gagner des trophées. Quand j'entraînais d'autres clubs, j'ai rêvé d'avoir ce joueur dans mes équipes, et maintenant je l'ai", s'extasiait son entraîneur Thomas Tuchel avant la qualification pour la finale. 

Le techicien allemand a d'ailleurs utilisé son atout maître avec parcimonie, n'hésitant pas à le faire débuter sur le banc lors du huitième de finale aller contre l'Atlético de Madrid (1-0) et en quart de finale aller contre Porto (2-0). Le Croate Matteo Kovacic a souvent été préféré à N'Golo Kanté. Mais ce dernier a pu aborder les demi-finales en pleine forme, et peut-être boosté par cette concurrence nouvelle. Chelsea en récolte aujourd'hui les fruits.


Auteur: - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  


Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]