Sport

Le limogeage des entraîneurs nationaux su Ghana est "conforme à une nouvelle vision"

  • Source: : Web-News | Le 08 janvier, 2020 à 10:01:07 | Lu 3267 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

image d'illustration

La Fédération ghanéenne de football (GFA) affirme avoir retiré tous ses entraîneurs de l'équipe nationale, à tous les niveaux du jeu, "conformément à la vision" de la nouvelle administration de la GFA et "évalue actuellement la situation".

 La GFA est sous une nouvelle direction depuis octobre, après une année passée sous le contrôle d'un comité de normalisation. L'annonce a confirmé le départ de Kwesi Appiah en tant qu'entraîneur des Black Stars, mais la GFA affirme que son contrat est déjà arrivé à terme. 


  "Si vous regardez nos équipes nationales, beaucoup d'entre elles - surtout leurs entraîneurs - ont reçu des engagements de deux ans. Et leurs engagements de deux ans ont pris fin", a déclaré Tamimu Issah, porte-parole de la GFA, à la BBC. "Surtout si vous regardez l'entraîneur national, c'est-à-dire Kwesi Appiah, son contrat avec la GFA a pris fin le 31 décembre 2019 - il n'avait donc plus de contrat avec la GFA", selon Issah. "Donc, en accord avec la vision de la nouvelle administration de la Fédération ghanéenne de football, il a été décidé qu'il devrait y avoir une facture propre pour toutes les équipes nationales et ensuite ils évalueront la situation et enfin ils prendront une décision sur la voie à suivre".


La Fédération ghanéenne de football est consciente de l'importance de la mission des Black Stars et de toutes nos équipes nationales. Quelle que soit la décision qui sera prise, la GFA a cela à l'esprit. Tamimu Issah, Porte-parole de la Fédération ghanéenne de football Les Black Stars reprendront leur programme international en mars, lorsqu'ils joueront les qualifications pour la Coupe du Monde 2022, et Issah dit que la GFA est consciente de l'impact sur l'équipe.


  "La Fédération ghanéenne de football est consciente de l'importance de la mission des Black Stars et de celle de nos équipes nationales", déclare Tamimu Issah, porte-parole de la GFA. "Quelle que soit la décision qui sera prise, la GFA a cela à l'esprit et nous travaillerons 24 heures sur 24 pour nous assurer que nous ne laissons aucun vide qui finira par affecter l'équipe nationale", explique-t-il. "Mais le plus important, c'est que la Fédération aura un processus de révision et prendra une décision qu'elle estime être dans le meilleur intérêt du Ghana", a ajouté Issah. 


 Il a également confirmé que certains entraîneurs qui ont été démis de leurs fonctions peuvent encore revenir dans une certaine mesure une fois que le processus d'examen de la GFA sera terminé.


  "Oh oui, certains d'entre eux pourraient revenir - pas exactement là où ils étaient - mais après le processus de révision, certains seront déplacés vers d'autres endroits et d'autres viendront", a annoncé le porte-parole de la GFA. 


  "Ce n'est pas la première fois que la GFA prend une telle décision. De temps à autre, la GFA réorganise les nominations des entraîneurs des équipes nationales", rappelle-t-il.


  "Certains s'entrecroisent, de nouvelles personnes arrivent aussi. On peut donc voir de nouvelles personnes - certaines des anciennes peuvent aussi revenir dans des postes différents," rassure-t-il. Aucun délai n'a été donné pour les nouvelles nominations mais Issah affirme que ce sera "très, très bientôt". "Nous sommes conscients du fait que nous devons commencer à préparer nos prochains jeux internationaux. Nous n'attendrons pas que ce soit presque le moment", dit-il.



 "La préparation des matches internationaux commence par le suivi des joueurs et tout ça. Les championnats européens et les championnats locaux au Ghana sont en cours, nous sommes donc conscients que nous devons surveiller nos joueurs", reconnait-il.

Auteur: Bbc Afrique - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  

Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]