Sport

Liga : Zidane peste contre l’arbitrage après le péno accordé à Séville grâce au VAR

  • Source: : Web-News | Le 10 mai, 2021 à 11:05:43 | Lu 347 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Liga : Zidane peste contre l’arbitrage après le péno accordé à Séville grâce au VAR

Alors que l’arbitre venait de siffler un péno pour une faute sur Karim Benzema en fin de match, celui-ci a fait volte-face à cause du VAR pour accorder la même sanction au FC Séville

Le Real Madrid a arraché le nul 2-2 sur le fil contre le Séville FC dimanche pour la 35e journée de Liga et s’accroche à la deuxième place à deux points du leader, l’Atlético Madrid (77 points), tenu en échec la veille à Barcelone (0-0). Mais lundi matin, les regards sont surtout tournés vers le VAR, avec cette question : la vidéo et une décision arbitrale ont-elles décidé du futur champion de Liga ?

A un quart d’heure du terme, à la 76e minute, l’arbitre consulte la vidéo pour un penalty clair et net sur Karim Benzema après un accrochage avec le gardien sévillan Yassine Bounou dans la surface andalouse. Mais l’arbitre Juan Martinez Munuera décide finalement d’accorder un penalty… à Séville, pour une main d’Eder Militao dans sa surface quelques secondes avant la contre-attaque fulgurante de Benzema. L’ancien du Barça Ivan Rakitic s’est chargé de le transformer croyant sceller la victoire…

C’était sans compter sur cette frappe inespérée de Toni Kroos détournée par Eden Hazard dans les arrêts de jeu (90e+4) de cette fin de match complètement folle, pour permettre au Real d’arracher le nul et de croire encore en ses chances de défendre sa couronne nationale. Auparavant, les hommes de Zinédine Zidane avaient cédé sur un but de Fernando, qui avait ouvert le score après une intelligente remise de la tête de Rakitic (22e), puis Marco Asensio avait égalisé quelques secondes après son entrée en jeu à la place de Luka Modric (67e).

Zizou sort de sa réserve

Malgré ce nul in extremis, les Madrilènes ont bien perdu deux points : après le nul entre l’Atlético et le Barça la veille au Camp Nou (0-0), ils avaient l’occasion de reprendre les rênes du championnat au bénéfice du goal-average en cas de victoire ce dimanche soir. C’est raté. Ce qui explique en partie la réaction de Zidane après le match, pour le moins circonspect après la décision de l’arbitre dans le dernier quart d’heure.

« Je ne comprends pas, s’il y a main, il y a en effet main de Militao mais il y a aussi main de Séville, a déclaré l’entraîneur madrilène. Ce que m’a dit l’arbitre ne m’a pas convaincu. Normalement, je ne parle jamais de cela, mais aujourd’hui je suis un peu en colère. Je fais confiance au football, à tous les gens qui y travaillent… J’ai vu une main de Séville, une main du Real Madrid, et ils ont sifflé contre nous. C’est comme ça. On est contents de notre match, même si on méritait mieux (…) Maintenant il reste trois matchs et on va se battre jusqu’au bout ».


Auteur: 20minutes - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  


Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]