Sport

Tokyo 2021: la Côte d’Ivoire éliminée par l’Espagne en quarts après prolongations

  • Source: : Web-News | Le 31 juillet, 2021 à 15:07:27 | Lu 474 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Tokyo 2021: la Côte d’Ivoire éliminée par l’Espagne en quarts après prolongations

L’équipe de Côte d’Ivoire de football s’est inclinée en quarts de finale du tournoi olympique contre l’Espagne, après prolongations, ce samedi 31 juillet au stade de Miyagi (5-2). Une élimination cruelle pour des Ivoiriens qui ont mené deux fois dans ce match.

 
À une minute près, la Côte d’Ivoire obtenait une qualification historique pour le dernier carré du tournoi olympique de football. Mais les Ivoiriens, qui menaient 2-1 contre l’Espagne en quarts de finale, ont concédé le but de l’égalisation à la 93e minute, avant de sombrer en prolongations (5-2). 

Pourtant, avant les 30 minutes supplémentaires, les hommes de Soualiho Haidara ont fait plus que jeu égal avec une équipe de la Roja qui compte six joueurs demi-finalistes de l’Euro 2021. 

Bailly clair-obscur 
Le défenseur central ivoirien de Manchester United, Eric Bailly, a d’abord ouvert le score sur corner pour lancer son équipe (0-1, 10e). Il n’a ensuite rien pu faire sur l’égalisation espagnole : Dani Olmo a profité alors d’une mauvaise transmission de la poitrine du latéral droit Wilfried Singo pour son gardien Eliezer Ira Tape (1-1, 30e). 

L'Espagnol Dani Olmo profite de l'erreur de transmission de l'Ivoirien Wilfried Singo pour égaliser, le 31 juillet au tournoi de football des Jeux olympiques

En deuxième période, Bailly et ses coéquipiers sont davantage malmenés mais l’équipe d’Espagne ne se montre finalement que très peu dangereuse jusqu’au sauvetage du pied d’Eliezer Ira Tape face à Mikel Oyarzabal (88e). Dans la foulée, le capitaine ivoirien Max-Alain Gradel pense offrir la victoire à son équipe grâce à sa frappe excentrée côté gauche, mal négociée par Unai Simon (1-2, 90e). 

Le footballeur ivoirien Max-Alain Gradel félicité par ses coéquipiers après son but contre l'Espagne, le 31 juillet.
Le footballeur ivoirien Max-Alain Gradel félicité par ses coéquipiers après son but contre l'Espagne, le 31 juillet. REUTERS - AMR ABDALLAH DALSH
Mais Eric Bailly, qui avait pris la lumière en début de match, va sombrer. D’abord en ne parvenant pas à dégager de la tête un ballon qui traînait dans la surface et a atterri dans les pieds de l’entrant Rafael Mir (2-2, 93e).

Puis, en début de prolongations lorsqu’ila  détourné le ballon de la main sur ub corner : l’arbitre a consulté la vidéo et sifflé un pénalty que n'a pas manqué Oyarzabal (3-2, 98e). 

Les Éléphants quittent le Japon la tête haute

Un gros coup sur la tête d’Eric Bailly et de ses coéquipiers. La Côte d’Ivoire, sonnée, a concédé ensuite deux nouveaux buts de l’attaquant de Wolverhampton, Rafael Mir, auteur d’un triplé en 30 minutes (117e, 120e). 

La Côte d’Ivoire quitte donc les Jeux olympiques en quarts de finale, comme en 2008, après avoir pourtant réalisé de belles performances en ne perdant pas contre le Brésil, l’Allemagne et l’Espagne dans le temps réglementaire.

Auteur: rfi - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  


Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]