Vendredi 01 Mars, 2024 - 11:41 AM / Abidjan +33
Vendredi 01 Mars, 2024 - 11:41 AM / Abidjan +33
News

Côte d’Ivoire : les 3 ministères du secteur de l’Education-formation ont les mêmes préoccupations

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
Côte d’Ivoire : les 3 ministères du secteur de l’Education-formation ont les mêmes préoccupations
Tous les trois ministères du secteur de l’Education-Formation ont les mêmes préoccupations à quelque chose près, a déclaré, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Pr Adama Diawara, mardi, à Abidjan lors de la clôture de la 7è édition de la Revue conjointe annuelle de performance du secteur, au Centre National de Matériels Scientifiques à Cocody.
 
‘’Tous les trois ministères du secteur de l’Education-formation ont les mêmes préoccupations à quelque chose près. Il existe une même volonté politique de prendre le maximum de garanties pour poursuivre l’accélération du capital humain et la promotion du bien-être social’’, a déclaré le ministre Adama Diawara. 

A cet égard, a-t-il ajouté, les perspectives de coopération entre les trois sous-secteurs constituent des pistes à encourager et à amplifier dans le cadre d’une ‘’mutualisation des moyens permettant d’atteindre nos objectifs communs’’.

’Vous avez fait le diagnostic de l’efficacité interne de notre système ; tous ces efforts conjugués vont, certainement, contribuer à la consolidation de la dynamique d’amélioration continue de la réponse du gouvernement face à la problématique complexe de la formation des jeunes’’, a souligné Adama Diawara.

Auparavant, le bilan de la mise en œuvre des activités planifiées au titre de l’année 2022 par chaque sous-secteur de l’Education-formation (Enseignement technique et formation professionnelle, Enseignement supérieur et Recherche scientifique, et Education nationale et  Alphabétisation) a été fait.

Au niveau du  Ministère de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, il apparaît que plusieurs activités  programmées n'ont pas été réalisées et que l'exécution financière des activités réalisées s'élèvent à 1184,8 milliards de FCFA pour une prévision de 2302,7 milliards de FCFA. 

Les défis de ce sous-secteur portent sur la non harmonisation des curricula du préscolaire dont les offres relèvent de plusieurs ministères, la non admission de tous les candidats à l'inscription au CP1, la prédominance de l'offre privée, le difficile maintien des filles dans le secondaire et l'insuffisance des intrants pédagogiques impactant la qualité des apprentissages.

Concernant l'Enseignement supérieur et la Recherche scientifique, plus de 57% des indicateurs ont atteint leur cible grâce à la réalisation de 63% des activités planifiées avec un taux d'exécution financière de 40 %. 

Les activités majeures ayant permis l'atteinte des résultats portent sur l'ouverture effective des universités de San-Pedro, l'ouverture de 16 espaces numériques, l'ouverture de six studios d'enregistrement pédagogique, l'acquisition de 14 lieux d'enregistrement mobile, le renforcement et l’équipement des infrastructures des universités publiques et de grandes écoles publiques et le renforcement des œuvres universitaires. 

Au niveau de la recherche scientifique, la performance est faible avec 13% des indicateurs d'effets ayant atteint leur cible. Le taux de réalisation physique des activités de la recherche est de 33% et le taux d'exécution financière de 12%. 

Les activités majeures ayant permis l'atteinte des résultats portent sur l'acquisition de logiciels et d'équipements de stockage pour le Centre national des calculs, l'acquisition d'équipements scientifiques dans le cadre de l'amélioration du plateau technique de l'Institut Pasteur de Côte d'Ivoire, la mise en œuvre de 17 projets de recherche et le financement de 42 projets de recherche par le Fonds pour la science, la technologie et l'innovation (FONSTI). 

Malgré ces acquis, les défis de ce secteur portent sur l'insuffisance des capacités d'accueil des universités et grandes écoles publiques, l'inadéquation formation emplois au double niveau qualitative et quantitative, l'insuffisance d'infrastructures et d'équipements adaptés de la mise en œuvre du Système Licence Master Doctorat (LMD), la faiblesse du dialogue social, la faible valorisation et vulgarisation des résultats de la recherche et de l'innovation…

Au sous-secteur de l'Enseignement technique, de la Formation professionnelle et de l'Apprentissage, 78% des indicateurs ont atteint leur cible ou sont en bonne voie et 22% ne sont pas en bonne voie. 

Toutefois, le taux de réalisation des activités est de 73% pour les dépenses courantes et 48% pour les dépenses d'investissement. Les plus faibles performances dans ce sous-secteur portent sur la proportion des filles dans les filières industrielles, le nombre d'internat fonctionnel dans les établissements publics, le poids du privé dans l'enseignement technique en termes d'effectifs et la formation continue du personnel dans les établissements privés. 

Les recommandations formulées portent entre autres sur le renforcement de l'accès et de l'offre de la Formation professionnelle et technique à travers la construction, la réhabilitation, l'équipement, l'assistance et  la maintenance des infrastructures d'enseignement technique et de la formation professionnelle.

Pendant deux jours, les experts, le Groupe Local des Partenaires pour l’Education (GLPE), les  acteurs de système éducatif ainsi que les représentants de la société civile ont pris part à ces travaux afin de traduire la vision du secteur de l’Education-formation de mettre à la disposition de la Côte d’Ivoire, les ressources humaines de qualité et productives à travers l’éducation de qualité, équitable et inclusive et qui est en adéquation avec les besoins de l’emploi.
Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR