Municipales à Daloa / Botty Yannick : « Je suis le seul cadre natif à installer une usine au profit des jeunes et des femmes »

  • Source: : Ivoirematin-News | Le 12 octobre, 2018 à 14:10:18 | Lu 944 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Municipales à Daloa / Botty Yannick : « Je suis le seul cadre natif à installer une usine au profit des jeunes et des femmes »

Plus d’une semaine que les différents candidats aux élections régionales et municipales ont investi le terrain à la rencontre des électeurs pour leur faire part de leurs programmes. A Daloa, le candidat indépendant à l’élection municipale, Botty Zikahi Yannick, tête de la liste « servir Daloa », a choisi l’option du porte à porte pour créer le contact avec les électeurs.

Le samedi 06 octobre 2018, il était au quartier baoulé à la rencontre de l’association ‘’ Pahekila ‘’ de la communauté Gouro pour solliciter leurs suffrages. 

« Je suis le candidat indépendant qui conduit la liste « servir Daloa » qui compte 49 personnes dont plusieurs ouvriers. Depuis l’ouverture de la campagne, nous circulons dans la ville de Daloa sans faire du bruit, nous rencontrons les communautés dans les quartiers et nous échangeons surtout sur les questions liées particulièrement à l’emploi des jeunes. Il le faut parce que mes frères jeunes comme moi n’ont pas du travail et beaucoup de mes connaissances sont restées sur la voie de la méditerranée. J’ai apporté déjà quelque chose de concret en implantant une unité décortiqueuse d’anacarde employant 164 personnes sur l’axe Daloa-Issia, j’invite les jeunes à prendre leur destin en mains », a affirmé Botty Zikahi Yannick.

Poursuivant, il a fait savoir qu’en tant que fils de la région, les constats qu’il a fait de cette commune de Daloa sont alarmants  (le manque d’emplois, le manque d’eau potable, l’assainissement de la ville l’état de la voirie qui laisse à désirer dans plusieurs quartiers, l’insécurité et la toxicomanie qui prend forme bref.

Le candidat indépendant a promis  de trouver des solutions aux maux qui minent Daloa, avec l’apport des uns et des autres. Il dit compter également sur ses partenaires économiques. Il a dénoncé le manque de bon sens dont auraient fait preuve ses prédécesseurs et qui fait accusé à  la ville de Daloa plus de 30 ans de retard dans son développement.

Botty Zikahi Yannick a demandé aux populations de ne pas se tromper de choix le jour du scrutin,  parce que ce n’est pas de façon fortuite que Dieu l’a placé en première position dans le spécimen des bulletins de vote. Cela a un sens qui traduit son choix pour la gestion de cette commune pendant les années à venir, a-t-il fait savoir.

 

 

Auteur: MBATIO - Ivoirematin-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  


Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]