Mercredi 24 Avril, 2024 - 3:24 PM / Abidjan +33
Mercredi 24 Avril, 2024 - 3:24 PM / Abidjan +33
Afrique

Haïti: des prisonniers s’évadent du centre pénitencier de Port-au-Prince après l’assaut de gangs

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
prison

Des prisonniers se sont évadés du centre pénitencier national de Port-au-Prince après l’assaut de gangs armés samedi soir contre la principale prison haïtienne, a appris dimanche l’ACP des medias internationaux.

«Des prisonniers se sont évadés, samedi 2 mars au soir, du pénitencier national de Port-au-Prince, après qu’il a été pris d’assaut par des gangs armés. Le climat d’insécurité en Haïti continue de (s’aggraver)», ont déclaré l’ambassade de France à Haïti, et la presse locale.

Dans un communiqué transmis à la presse locale et internationale, l’ambassade de France dans la capitale haïtienne, a invité les Haïtiens à rester « prudents » et à s’abstenir de tout déplacement.

Le Syndicat de la police nationale d’Haïti SPNH_17 a exhorté tous les policiers et les militaires ayant des voitures, des armes et des munitions à venir en renfort à la prison, dans un message en créole posté sur X.

«Parmi un nombre important de prisonniers libérés de la principale prison haïtienne figurent d’importants membres de gangs très puissants», a rapporté la presse locale.

La prison était « épiée » depuis jeudi par des drones

Selon la presse locale, la prison, principal centre carcéral d’Haïti, était « épiée depuis jeudi via drone par les assaillants« , a subi l’assaut des gangs en début de soirée samedi.

Plusieurs prisonniers de droit commun, des chefs de gangs connus et des inculpés dans l’assassinat du président Jovenel Moïse étaient incarcérés dans cette prison située à quelques centaines de mètres du palais national.

Depuis jeudi, Port-au-Prince est le théâtre de violences perpétrées par des gangs armés affirmant vouloir renverser le Premier ministre Ariel Henry, actuellement absent de la capitale.

Ces gangs, réunis sous le label «Vivre ensemble», mènent des attaques coordonnées dans la capitale en visant notamment des sites stratégiques comme la prison civile, l’aéroport international et des bâtiments de police.

Au moins quatre policiers ont été tués depuis jeudi et des dizaines de personnes ont été blessées dans un pays en proie à une grave crise politique, sécuritaire et humanitaire.

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

Auteur Commentaire : Poster votre commentaire
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR