Jeudi 18 Avril, 2024 - 1:55 PM / Abidjan +33
Jeudi 18 Avril, 2024 - 1:55 PM / Abidjan +33
Afrique

Le journaliste Sékou Jamal Pendessa condamné à six mois de prison en Guinée

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
Journaliste

Le secrétaire général du Syndicat des professionnels de la presse de Guinée, le journaliste Sékou Jamal Pendessa, a été condamné à six mois de prison dont trois avec sursis et d’une amende de 500 000 GNF, pour avoir appelé à manifester contre la censure d’internet et des médias dans le pays.

Ouvert le 20 février 2024, son procès a été renvoyé au 23 février pour délibération. « La libération immédiate et sans condition du journaliste Jamal Pendessa » fait l’objet d’un appel à la grève émis lundi 26 février, par la Confédération nationale des travailleurs de Guinée (CNTG).

« La guerre a été déclarée contre la presse, contre les personnes éprises de paix, de liberté, de justice, de démocratie dans notre pays. Comme on l’a promis au tout début, cette guerre-là, on est prêt à la mener jusqu’au bout et aux prix de notre sang », a déclaré le secrétaire général adjoint du syndicat de la presse en Guinée, Ibrahima Kalil Diallo.

Démarrée lundi 26 février 2024 à Conakry, la grève pour la libération immédiate et sans condition du journaliste Jamal Pendessa, la baisse du prix des denrées de première nécessité, et la fin du brouillage des ondes, a été largement suivie et a vu en première journée le décès de deux jeunes.

La Guinée est dirigée depuis le coup d’État militaire de septembre 2021, par un pouvoir de transition.

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

Auteur Commentaire : Poster votre commentaire
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR