Dimanche 16 Juin, 2024 - 6:34 PM / Abidjan +33
Dimanche 16 Juin, 2024 - 6:34 PM / Abidjan +33
Afrique

Mali : interpellation d’un proche du Premier ministre

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
Mali : interpellation d’un proche du Premier ministre
Son interpellation serait liée à la publication d’un mémorandum hostile aux militaires au pouvoir. 

Bouba K. Traoré, Président par intérim de la tendance du Mouvement du 5 juin Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP) favorable à Choguel Maïga, a été arrêté ce lundi 27 mai, dans son bureau à la Primature par des agents de la Brigade d’investigation judiciaire. Chargé de mission et proche du Premier ministre, son arrestation serait liée au mémorandum publié récemment par le M5-RFP chargeant les militaires au pouvoir.

À l’occasion du troisième anniversaire de la « Rectification de la Trajectoire de la Transition » – le second coup d’Etat perpétré en mai 2021 – le M5-RFP avait publié un mémorandum détaillant les succès et les défis rencontrés depuis la chute du régime précédent en août 2020.

Le document rappelle que la transition a été initialement « redressée en mai-juin 2021, lors d’un partenariat stratégique entre forces civiles et militaires ».

Les réalisations rapportées par le document incluent le renforcement de la sécurité, avec la reconquête de bases militaires, et la refondation institutionnelle avec l’adoption d’une nouvelle Constitution, créant la 4ème République. Des réformes pour une meilleure gouvernance et une lutte contre la corruption ont également été mises en œuvre, accompagnées d’un redressement économique notable.

Le mémorandum aborde également des tensions récentes, notamment le limogeage de ministres M5-RFP sans consultation préalable et critique des décisions récentes telles que la prorogation de la Transition et des négociations avec des groupes armés, proposés par les participants au dialogue inter-Maliens qui a récemment pris fin. Il dénonce des arrestations extrajudiciaires et des détentions arbitraires, pointant un relâchement des termes du Pacte d’honneur entre les forces civiles et militaires.

L’arrestation de Bouba K Traoré soulève des questions sur la liberté d’expression et la répression politique. Elle pourrait marquer un tournant dans la Transition malienne, exacerbant les tensions entre les différents acteurs politiques.

Le développement de cette situation est à surveiller de près, car il pourrait avoir des répercussions significatives sur l’avenir politique et social du Mali.
Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

Auteur Commentaire : Poster votre commentaire
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR