Vendredi 24 Mai, 2024 - 2:04 AM / Abidjan +33
Vendredi 24 Mai, 2024 - 2:04 AM / Abidjan +33
Afrique

Viol et acte contre nature : A.Y.W (26 ans) accusé d'avoir abusé de son cousin de 14 ans

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
viol
Le jeune A.Y.W, demeurant à l’Unité 15 des Parcelles Assainies a été envoyé en prison. Agé de 26 ans, il est accusé de viol par son cousin de 14 ans, A.S.G avec qui, il partage une chambre à la maison familiale.
 
L’ivresse peut nous pousser à commettre l’irréparable. C.S.G, un garçon de 14 ans, domicilié aux Parcelles Assainies de Dakar est victime d’un adepte de l’alcool. Il s’agit de son propre cousin, A.Y.W avec qui il partage la même chambre. Ivre comme un polonais, il  l’a violé à deux reprises. Le mis en cause a été envoyé en prison pour viol et acte contre nature.
 
Comment l’histoire a été découvert…
 
C’est la dame B. G, qui avait saisi, la 5 avril 2024, la police d’arrondissement de l’unité 15 des Parcelles Assainies de Dakar. Dans sa plainte, elle a déclaré que son fils C.S. G, 14 ans est victime de viol, désignant son cousin A.Y.W comme étant le coupable. Elle a expliqué que dans la nuit du 4 au 5 avril 2024, elle a constaté que la lampe de la chambre B. G n’était pas éteinte. La dame raconte s’être introduite dans la pièce. Elle a trouvé le garçon nu. Quand elle lui a demandé pourquoi il s’est déshabillé à pareille heure, le garçon est resté aphone.

Le Lendemain, dans la matinée, son fils lui a révélé les agissementz de son cousin avec qui il partage la chambre. Il soutient que A. Y. W a abusé de lui à deux reprises. Le premier acte a eu lieu dans la nuit du 30 au 31 mars 2024 et la dernière scène s’est déroulée la nuit précédente.
 
Il m’a forcé à me déshabiller avant de me pénétrer….
 
Entendue, la victime C.S.G a confirmé les dépositions de sa maman. Il déclare que son cousin rentre souvent tard à la maison en état d’ivresse. Et, le 30 mars 2024, alors qu’il était dans son sommeil, A.Y.W l’a réveillé, l’a forcé à se déshabiller avant de le pénétrer par voie anale.
 
Le certificat médical accablant…
 
Pour vérifier ses accusations, les hommes du commissaire Khouma ont saisi, d’une réquisition, les services de l’hôpital Idrissa Pouye de Grand-Yoff aux fins d’examen de la victime. Après consultation le docteur a révélé dans le rapport, des « traces de violences récentes compatibles à une pénétration anale certaine, confirmant le viol ».
 
Il parle d’une relation amoureuse
 
Agé de 26 ans, A.Y.W sera interpellé par les éléments enquêteurs. Sommairement entendu, il a confirmé son état d’ivresse la nuit du 4 au 5 avril 2024. Il a avoué aux policiers qu’il est adepte de l’alcool. Confronté au certificat médical, Il a nié le crime de viol. Il s’est défendu, soutenant entretenir une relation amoureuse avec son cousin. Et s’il l’a violé c’est, dit-il, à cause de son état d’ivresse. Les policiers ont organisé une confrontation.

Le garçon de 14 ans dément son cousin et confirme les accusations contre lui

La victime a réfuté les déclarations de son cousin tout en confirmant ses accusations de viol. C’est ainsi que A.Y.W a été placé en garde à vue pour viol et acte contre nature. Il a été déféré, le 9 avril 2024 au parquet de Dakar. Après deux retours de parquet, le procureur de la République a opté pour l’ouverture d’une information judiciaire.

Le maître des poursuites a confié le dossier  au juge du 6e cabinet qui l’a suivi dans son réquisitoire introductif. Il a donc inculpé et placé sous mandat de dépôt A.Y.W, envoyé en prison pour viol et acte contre nature.
Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

Auteur Commentaire : Poster votre commentaire
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR